À partir d’avril, la Condition Publique devient un “quartier généreux” de la Saison Africa2020

Dans Culturons-nous, Festival, Voyage Voyage

© Nicolas Lee

Scroll par là

Réadapter, reprogrammer, relancer. La culture ne fait plus que ça depuis un an. A la Condition Publique, on attend patiemment de pouvoir enfin présenter toute sa programmation de la Saison Africa2020. Elle espère rouvrir le 21 avril avec une expo, des créations et résidences, des séries vidéos, des performances et finir en beauté avec le festival Pile au RDV version 100% africaine.

Voyager sans trop bouger, c’est un concept so 2021. C’est tout un continent que la Saison Africa2020, portée par l’Institut français, devait mettre artistiquement à l’honneur dans tout le pays l’année dernière. Au lieu d’annuler, elle a préféré reporter tout ça au printemps-été 2021. Plus de 200 événements sont prévus dans quinze lieux différents partout en France.

Chez nous, c’est la Condition Publique qui va tenir devenir “le quartier généreux” pour vivre au rythme du confinement africain du 21 avril au 25 juillet.

Festivals, expo et créations in situ

Pour créer toute cette prog’ artistique et créative panafricaine, le spot culturel roubaisien a fait appel au collectif ghanéen Exit Frame. Il va créer et être en résidence à Roubaix pour toute cette saison et participera aux nombreux événements culturels qui vont ponctuer ces prochains mois.

Collectif Exit Frame (Ghana) 2 © Julien Pitinome – Collectif Oeil

Tout tournera autour des 54 pays africains, que ce soit au travers d’ateliers, de rencontres mais aussi d’expos, de scénographies ou de créations in situ. Il y aura de la danse, de la cuisine, du street-art, de la photo, des performances…. On se dit que ça vaudra finalement le coup de rester un peu dans le coin ces prochains mois finalement.

Ça commencera dès le 21 avril avec l’expo Matières sensibles qui célèbrera la diversité de l’art africain contemporain en réunissant une quinzaine d’artistes issus de l’ensemble du continent et sélectionné par Exit Frame. Les cinq artistes du collectif, eux-mêmes en résidence, animeront une foule d’ateliers et d’événements au cours de la saison.

STELOOLIVE -NikaNika Robotics-photo by Nii Odzenma (Aug 2020)

Outre les rendez-vous culturels et les créations créés par les artistes invités (il y en aura plein d’autres, vous vous en doutez), deux gros rendez-vous sont à ne pas rater : le festoche Africa Break courant juin et celui de Pile au RDV début juillet.

On reviendra bien évidemment vous en dire plus sur les artistes et les événements à ne pas rater de cette saison quand les lieux culturels auront une date de réouverture officielle.

En attendant, vous pouvez commencer à vous balader sur le site de la Condition Publique pour vous préparer à cette immersion africaine.