Un nouveau club eSport professionnel vient de se lancer à Lille

Dans Chill, Geek, Lille
Scroll par là

L’eSport est une pratique qui prend de plus en plus d’ampleur. Si ce mot ne vous dit pas grand chose, voyez ça comme une compétition sportive sur jeux-vidéo. Des clubs, il en existe plein, mais la capitale des Flandres n’en comptait qu’un seul. Le nouveau, qui se nomme Lille eSport, est lancé depuis le 1er mars et va déjà participer à une compet’ mondiale.

Ce nouveau club eSportif pro est géré par trois potes : Ryan, Léo et Nelson. “Il n’y avait pas assez d’initiatives locales, il y a pas mal de clubs de ce style en France mais à Lille, il n’y en avait qu’un seul“, explique Ryan, le co-fondateur de l’équipe. Chose étonnante, le seul club d’eSport professionnel à Lille est géré par le LOSC, notre bonne vieille équipe de foot.

Lille esport va se lancer dans les compétitions des jeux de deuxième et troisième tiers. Pour vous expliquer vite-fait, les jeux-vidéos sont classés par tiers selon la popularité de ces derniers. Pour le premier tiers, on peut rapidement penser à FIFA, League of Legends ou encore Fortnite. Avec la nouvelle team lilloise, place à Rocket League ou encore Valorant qui parleront sans doute aux fans de jeux en ligne.

Autant vous le dire tout de suite : Lille esport n’est pas fermé à de nouvelles candidatures. Si vous pensez avoir un très bon niveau, notamment sur Rocket League ou Valorant, vous pouvez tenter de les joindre sur les réseaux Instagram et Twitter en envoyant un petit message. Mais ça ne rigole pas, il faut vraiment être bon très bon.

Qualification pour les mondiaux

C’est parti pour un petit tour des trois joueurs pros déjà présents dans la team lilloise. Deux d’entre eux jouent à Teamfight Tactics, un mode de jeu de League of Legends qui se joue un peu comme des échecs mais avec les persos du jeu. Le troisième, qui n’a que seize ans, est un jeune espoir du jeu Track Mania.

Pour leurs pseudos, retenez Brank, Theaware et Worker. Le point intéressant, c’est que Brank et Theaware viennent de participer à des championnats européens. Devinez quoi ? Brank a fini deuxième, pour le jeu Teamfight Tactics, et s’envole donc pour les mondiaux. Un début plutôt sympa pour un nouveau club d’eSport.

Si vous pensez que pour être un joueur pro, il faut dire bye-bye à ses études, c’est faux. Pour reprendre l’exemple du futur joueur mondial, il vient de Saint-Quentin, a 25 ans et a fait HEI, rien que ça. Comme quoi, grosses études et eSport, c’est compatible et possible.

On vous quitte mais on vous file les comptes Twitter des trois joueurs Brank, Theaware et Worker. Pour le reste, on vous conseille de passer faire un tour sur les compte Instagram et Twitter de Lille esport.