[Confinement III] La liste des commerces de première nécessité qui resteront ouverts

Dans Dans la rue, Lille
Scroll par là

On prend les mêmes et on recommence. Enfin non pas tout à fait. La liste des commerces qui vont garder leurs portes ouvertes lors de ce troisième confinement change un poil par rapport aux deux précédents. On va essayer de vous répertorier tout ça, en sachant qu’il reste encore du flou ce vendredi matin sur certains commerces. La liste complète est parue par décret dans la nuit de vendredi à samedi.

Quand vous dégainerez votre attestation avec le motif de déplacement “achats de première nécessité” entre 6 heures et 19 heures ce prochain mois, voilà là où vous pourrez vous rendre en ville sans trouver porte close :

  • au garage pour l’entretien, la réparation et le contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles.
  • dans les commerces d’équipements automobiles, motos et vélos
  • dans un atelier de réparation de motos et vélos
  • dans une librairie, un kiosquier, un bureau de tabac, un disquaire
  • dans un tabac ou un commerce spécialisé qui vend des “cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé
  • dans les commerce d’alimentation générale, de produits surgelés (supérettes, supermarchés, hypermarchés, primeurs, boucher, boulanger etc)
  • chez le caviste
  • à la station essence
  • dans les commerce d’équipement informatique ou de matos de télécommunication
  • dans les magasins de bricolage (ceux qui vendent des matériaux et équipements de construction, quincaillerie, peintures, bois, métaux et verres)
  • dans les magasins de jardinage (vente de graines et de semences) et animaliers
  • dans une pharmacie ou encore chez un opticien
  • sur le marché
  • dans un commerce de détail de textile (qui vend du tissu par exemple ou du fil)
  • dans une agence de location de voiture, de machines, d’équipements (agricoles, pour la construction etc)
  • dans un magasin de réparation d’ordi ou d’électroménager
  • à la banque
  • à la laverie ou au pressing

Les petits nouveaux

Après le décret passé dans la nuit de vendredi à samedi, on apprend qu’en plus d’aller dans les librairies et chez les disquaires, on pourra aussi se rendre :

  • chez le coiffeur
  • chez le fleuriste
  • chez le chocolatier ou le confiseur
  • chez le réparateur d’instruments de musique

Et selon la Voix du Nord, le gouvernement aurait également annoncé que les auto-écoles pourraient continuer de donner des leçons de conduite. En revanche, les cours de code restent à distance.

Pour retrouver la liste exacte, il suffit d’aller voir le décret juste ici.