Les Fenêtres Qui Parlent lancent leur 20e édition ce samedi

Dans Culturons-nous, Dans la rue, Lille
Scroll par là

Avec le confinement qui s’est (re-re) mis en place dans la région, vous aurez peut-être envie de sortir vous aérer un peu. Voici une bonne raison d’aller faire un tour (à max 10km de chez vous) : l’édition 2021 des Fenêtres Qui Parlent commence dès samedi dans la métropole lilloise. Et ça va durer jusqu’au 25 avril au moins.

C’est une expo qui peut se faire en 2021 en toute légalité et ce n’est pas rien. Le principe est simple, les fenêtres d’habitant·e·s des communes de la métropole lilloise ont prêté leurs fenêtres à des artistes, qui les utiliseront pour afficher leurs œuvres et ainsi les mettre à disposition de toutes et tous. De quoi transformer les rues en galerie d’art.

Que vous soyez un.e mordu.e d’art ou simple amateur.trice, tout le monde peut y trouver son compte : “Il y a vraiment de tout. De la sculpture, de la photographie, de la peinture… Avec des styles très variables“, explique Benjamin Gourdin, le chargé de com’ du projet.

Au total, les œuvres vont s’étendre à travers 17 communes et 28 quartiers de la métropole. Pour les communes, voici ce que ça donne :

  • Faches Thumesnil
  • Halluin
  • Hellemmes
  • La Madeleine
  • Lambersart
  • Lille
  • Lomme-Capinghem
  • Loos
  • Marcq-en-Barœul
  • Marquette-Lez-Lille
  • Ronchin
  • Roubaix
  • Saint-André-lez-Lille
  • Tourcoing
  • Villeneuve d’Ascq
  • Wambrechies

Le mieux pour découvrir plus en détail tous les lieux où on pourra se rincer les rétines, c’est d’utiliser le code QR qu’on trouve sur l’accueil de leur site internet. Tout va être recensé pour préparer vos promenades qui doivent se faire à max 10 kilomètres du domicile.

Anniversaire et événements

Avec une édition par an, Les Fenêtres Qui Parlent vont déjà souffler leur 20ème bougie. Et vous vous doutez bien que la vingtaine, ça se fête. Pour l’occasion, le projet va organiser des œuvres en inter-territoire. En gros, tout pile à la frontière entre deux communes ou quartiers, des créations d’artistes vont être exposées. On ne peut plus changer de région, mais on peut au moins changer de commune (on en plaisante comme on peut).

De base, de nombreux rendez-vous étaient prévus pour que spectateur·trice·s et artistes puissent se rencontrer. Vous vous doutez bien qu’avec ce confinement III, tous les rendez-vous initialement prévus dans les quatre semaines à partir de samedi ne pourront pas avoir lieux. Par contre, ceux à partir du 18 avril sont pour l’instant maintenus. On peut également les retrouver sur le site.

Un autre moment fort du projet est la balade à vélo du 18 avril. Pareil que pour les rendez-vous, elle est toujours au programme pour l’instant mais ça pourrait changer. Le départ aurait lieu à 10 heures rue Fontaine à Fache Thumesnil. Onze jardins seront parcourus et pas mal d’arrêts prévus pour admirer des œuvres dans plusieurs spots de la métropole. La fin aura lieu à 18 heures, rue de Cassel à Marquette-Lez-Lille.

Si vous souhaitez en profiter pendant vous promenades, toutes les infos sont à retrouver sur le site internet. Pour avoir un petit aperçus en avance, rendez-vous sur Facebook.