Grimasque, le projet d’un photographe du coin pour vous rendre le sourire dans la rue

Dans Ch'est bieau, Dans la rue, Lille

Photo @Alexandre Dinaut

Scroll par là

Depuis presqu’un an, le masque s’est incrusté dans notre quotidien de façon quasi-permanente. Une habitude qui peut commencer à peser, alors autant prendre le bon côté des choses et tenter de s’en servir pour créer quelques sourires, masqués bien entendu. C’est l’objectif du projet Grimasque, d’un photographe de la région.

Alexandre Dinaut, c’est le photographe à l’origine de ce projet. Il est de la métropole lilloise et après avoir vécu quelques années sur Lille, il habite maintenant à Quesnoy-sur-Deûle. La photo, ça le connait puisque c’est un caméraman auto-entrepreneur qui sort aussi de nombreuses fois son appareil photo.

Je faisais beaucoup de photos de paysages, mais j’ai voulu sortir de ma zone de confort en faisant des portraits de passant.e.s“, explique Alexandre. Une fois dans la rue, petit problème, tout le monde est masqué. Le photographe ne se laisse pas décourager pour autant : “Le jeu de mot grimasque m’est venu tout seul, je vais demander aux gens de faire des grimaces tout en gardant le masque“.

Depuis deux semaines, le projet est bel et bien lancé. Alexandre compte le poursuivre tant que les masques seront présents sur le nez, peu importe le temps que ça prendra. L’objectif : alléger le port du masque en l’utilisant pour faire rire.

Un projet qui compte grandir

Actuellement, Grimasque compte déjà 93 clichés. Ces derniers sont publiés sur la page Instagram du projet au rythme de trois par jour. Inutile de guetter le photographe dans la rue, tout son travail repose sur du hasard total. Il se promène en ville ou sur des marchés et photographiera tou.te.s celles et ceux qui accepteront.

Alexandre n’obtient pour l’instant aucune rémunération avec ce travail. Les choses pourraient changer prochainement : “Je compte utiliser ces photos dans différents lieux. Ça pourrait être des hôpitaux, des mairies ou encore des entreprises“. Le projet compte énormément pour l’auto-entrepreneur, qui envisage même de se réorienter entièrement dans le domaine de la photo.

Pour sourire un peu, et voir le masque d’une autre façon, il ne faut pas hésiter à se rendre sur la page Instagram du projet Grimasque.