Ce qu’on a le droit (ou pas) de faire dans les parcs et jardins lillois

Dans Dans la rue, Lille
Scroll par là

Il fait plus de 20°C, et forcément, on a qu’une envie : se poser au soleil dans un lieu vert. Sauf qu’on vit une époque où se poser à Vauban ou au Jardin des Plantes ne se fait plus sans avoir en tête certaines règles. On vous récapitule ça ici.

Déjà, on vous rappelle qu’on est en “confinement” et qu’à ce titre, vous ne pouvez pas vous balader à plus de 10 kilomètres de chez vous. Et qu’à 19 heures, vous devez être rentré·e.

Go pour le sport

Tout va bien de ce côté là : courir, faire son yoga, faire du vélo… Tout ça est possible.

Pas plus de six

Le but d’un confinement, c’est quand même d’éviter de multiplier les interactions entre les gens. Il est donc interdit de se retrouver à plus de six personnes en extérieur. Si vous voulez vous poser dans l’herbe avec vos potes, prenez soin de vous espacer des autres groupes ou personnes.

Le masque obligatoire

Même posé·e·s, le masque reste obligatoire dans toute la ville, jardins et parcs compris. Les forces de l’ordre ne vous embêteront pas si vous êtes en train de fumer, manger ou boire mais ils peuvent vous rappeler à l’ordre (voire vous mettre une amende pour non port du masque) autrement.

Le pique-nique oui, l’apéro non

La préfecture n’interdit pas le pique-nique mais le déconseille vivement, surtout si vous n’êtes pas avec des personnes avec qui vous vivez. Vous pouvez donc faire votre pause déj’ au soleil. En revanche, oubliez le petit godet houblonné de fin d’aprem entre potes : un arrêté de la préfecture interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique est toujours en vigueur. La diffusion de musique amplifiée est également interdite.

Evacuation possible

Même si vous respectez à la lettre toutes les règles, les forces de l’ordre peuvent prendre la décision d’évacuer un parc si elles jugent qu’il est trop bondé. C’est ce qui s’est passé ce lundi en fin d’aprem au jardin Vauban et à la Citadelle d’ailleurs. La Voix du Nord raconte que, devant le trop grand nombre de personnes dans les deux parcs, la police a considéré qu’il y avait trop de risques de propagation du virus.

Vers 18 heures, elle a donc commencé à évacuer les lieux avant de démarrer les contrôles à partir de 19 heures, pour le couvre-feu. Dans le journal, un commissaire lillois explique que le but reste d’éviter les situations risquées niveau contaminations. Il ajoute que les forces de l’ordre seront d’autant plus vigilantes et présentes dans les parcs lillois ces prochains jours, surtout si le beau temps persiste.