Cet été, Helter Skelter, un immense bar à fléchettes, va ouvrir rue Saint-André

Dans Chill, Lille, Night Night

Photo @Helter Skelter

Scroll par là

Voilà le genre de concept qui a de l’avenir. Rue Saint-André, un bar à fléchettes va ouvrir d’ici le mois de juillet. Un lieu hybride qui mêlera bonne musique, bonnes boissons et jeux de fléchette à la technologie de pointe.

Figurez-vous une immense cave à la voûte haute, les murs peints en gris anthracite, des fauteuils club épais et moelleux, un bar qui trône fièrement à l’entrée et, un peu partout, entre deux piliers, une piste de fléchettes. C’est ce que vous pourrez découvrir au début de l’été, rue Saint-André. Helter Skelter, c’est son petit nom, a été imaginé par Lilo et Julien, par ailleurs patrons du Stairway, entre autres. Le local, gigantesque sous-sol de 500m², au 80 de la rue Saint-André, ils l’avaient déjà. “On voulait en faire une boite de nuit. Mais avec la crise, on s’est dit que ce n’était peut-être pas la bonne chose à faire.” Loin d’abandonner, le duo décide de revoir sa copie.

Ca faisait cinq ans que j’avais cette idée de bar à fléchettes en tête, confie Lilo. C’est un concept qui vient d’Angleterre, et que je n’arrivais pas à acheter.” Puis la crise sanitaire a fait réfléchir les inventeurs du concept, et Lilo et Julien ont pu acheter les droits de cette technologie toute neuve.

Voilà un aperçu de ce à quoi ressembleront les pistes du bar. Photo @Helter Skelter

Dans le fond, c’est un jeu de fléchettes : “Avec des flèches en fer et une cible en lège. Mais il y a des caméras qui par triangulation vont lire les résultats et les donner en direct sur l’écran qui est au dessus“, détaille Lilo. Les joueur.euse.s pourront, grâce à un iPad relié au jeu, créer leur profil, revoir les coups gagnants en slowmotion, envoyer les vidéos directement sur leurs réseaux sociaux personnels… “C’est un concept londonien, qui a été repris par une boîte parisienne qui s’appelle Les petites Flèches. On a l’exclusivité sur Lille.

Lilo, le co-patron du lieu.

Dans le bar, neuf pistes seront disponibles. “Ce sera un système de réservation à l’heure“, précise le co-patron. Et pour celles et ceux qui veulent juste boire un godet, tout sera fait pour aussi. “C’est avant tout un bar, rappelle Lilo. On va essayer de faire quelque chose de canon, une ambiance bar à l’anglaise, avec des vieux fauteuils chesterfield, du mobilier en bois chiné…

Niveau musique, on sera sur du rétro rock et soul pour accompagner un verre tiré d’un des quinze becs de bières locales (Cambier, Anosteke, Singe Savant…). Si vous avez faim, les patrons sont en train de travailler, avec un chouette resto, une carte de planches à partager à base de terrines et de gravlax maison. Et comme le lieu sera un endroit de jeu, les horaires seront certainement élargis. “Je pense qu’on ouvrira tôt dans l’après-midi.” Les horaires et les tarifs pour l’heure de jeu restent à peaufiner, les pistes à être installées. Mais tout sera prêt pour l’ouverture. Vivement.

Et pour la petite histoire, le nom du bar est tiré du titre éponyme très rock des Beatles, figurant sur l’album blanc. Tiens, on vous le met, ça ne fait jamais de mal :