En juillet, le Magazine Club part à Marrakech pour une semaine de set

Dans Lille, Music in my ears
Scroll par là

Les boites de nuit ne peuvent pas ouvrir ? Osef, on part à Marrakech. C’est ce que se sont dit les patrons d’un club toulousain. Ils ont tout simplement loué un gigantesque hôtel à Marrakech pour y organiser deux mois de fête. Le Mag’ a été invité à y passer une semaine et on peut y aller aussi.

Cet été, le palace La Palmeraie à Marrakech va s’appeler Soleil Rose. Derrière cette initiative, on trouve les patrons de l’Opium Club, à Toulouse. “Ils se sont dit qu’en France, il n’allait pas se passer grand chose, raconte David Asko, DJ résident du Mag’. Et ils se sont tournés vers le Maroc pour voir ce qu’il était possible de faire. Ils ont loué l’hôtel pendant deux mois.” Comme ça, tranquille.

Le concept qu’ils ont imaginé est plutôt sympathique : chaque semaine, un club français est invité à participer à sept soirées de DJ set. “Avec Peo Watson, qui est aussi résident au Mag’, on fera les warm up et les close up, annonce David Asko. Et chaque soir, il y aura des grands noms.” Pour la première semaine de résidence annoncée, comptez par exemple sur la présence de Paul Kalkbrenner, Joachim Pastor, Kid Francescoli et Maceo Plex. Entre deux ploufs dans la piscine, ils enverront leur sauce aux platines, en toute décontraction.

Lille à Marrakech

La semaine de résidence du Magazine Club aura lieu du 29 juillet au 4 août. “On amène Lille à Marrakech“, s’amuse David Asko. Et là aussi, comptez sur des gens bien aux manettes des soirées : Amelie Lens, Adam Beyer, Pan-Pot, Nicole Moudaber, Coyu, Jacodirex et Louisahhh accompagneront les deux résidents du Mag’.

Pour participer à cette petite fiesta, vous pouvez réserver votre chambre dans l’hôtel et votre pass trois ou sept jours qui vous donne accès à toutes les soirées. Pour deux personnes, les prix démarrent à 1650 euros la semaine (935 euros pour trois jours), petit dej et soirées compris. Les formules montent jusqu’à plus de 3600 euros pour une chambre de cinq personnes.

Cinq cent places seront réservées aux touristes, et l’équivalent sera réservé aux Marocains. Donc mille chanceux, chaque semaine, donneront à leurs oreilles les vacances qu’elles méritent : du bon son, dans un pays où il fait beau et chaud tout le temps. Et l’idée ne plaira pas qu’aux mélomanes. “Je n’ai pas joué depuis août 2020, confie David Asko. Donc sept jours de suite, je prends !

Toutes les infos se trouvent sur le site de Soleil Rose.