On a suivi l’artiste Jaune et ses ouvriers oisifs dans les rues d’Hellemmes

Dans Ch'est bieau, Culturons-nous, Lille
Scroll par là

On ne sait pas si vous savez, mais en ce moment, c’est la BIAM, la Biennale internationale d’art mural. Jusqu’au mois de juillet, des tas d’artistes venu·e·s de France et d’ailleurs vont embellir la ville de leur vision. Jeudi dernier, on était avec Jaune, pochoiriste belge qui a fait des travailleurs de rue le thème principal de son œuvre.

Une valise de bombes, des pochoirs en plastique, un parapluie (il pleut), une casquette, deux capuches l’une sur l’autre (il pleut vraiment fort), et des façades de maison. Quand on a rejoint Jaune et quelques membres du Collectif Renart, qui organise la BIAM, à Hellemmes, on est tombé sur une scène qui pourrait être rare si elle ne s’était pas répétée une trentaine de fois en une semaine.

L’artiste bruxellois sort du Kangoo tout le matériel dont il a besoin pour poser ses personnages à l’échelle 1/5e sur les murs des maisons volontaires. Pour avoir la chance d’accueillir de nouveaux petits habitants, il fallait tomber sur l’annonce publiée dans le journal municipal d’Hellemmes, répondre favorablement, et espérer que sa maison serait retenue.

Car ce que fait Jaune, des ouvriers en habits fluo dans des positions oisives, est le genre de délicatesse qu’on prendrait plaisir à voir tous les matins en partant de chez soi. Trente familles hellemmoises auront donc ce loisir.

Heureusement pour le reste de l’humanité, il est possible de se promener dans les rues de la ville et de chercher ces personnages. Pour vous donner quelques indices, vous pouvez aller du côté de la rue des Ecoles, ou rue Ferdinand-Mathias. Allez, on est des gens bien : vous pouvez aussi aller trainer vos savates du côté de la rue Ferrer, de la rue Salengro, ou de la rue Salembier. Mais on ne va pas non plus vous donner les numéros des maisons, ce serait vous gâcher le plaisir de chercher.

Et pour ce qui est de la BIAM, on vous conseille d’aller sur la page Facebook du Collectif Renart, qui poste toutes les actus des artistes invités.