Saint-So rouvre et sa prog’ du printemps promet d’y faire revenir l’ambiance d’antan

Dans Chill, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Des concerts, des spectacles, des performances, des ateliers… Imaginez vous un peu retrouver tout ça dans un seul et même endroit à partir du 21 mai. C’est à Saint-So que ça se passe et une foule d’artistes va venir y donner de son talent pendant les huit week-ends qui arrivent. Tout est gratuit alors pas d’excuse.

Saint-So, qu’on aime ou pas, on y a déjà mis un pied si on vit à Lille depuis une paire d’années. Pourquoi ? Parce que c’est grand, parce qu’il y a un bar, une grande cour, des expos dans les halles, un cinoch’ caché, une ferme urbaine et un Cours Saint-So où il fait bon jouer de la pétanque. Et pour la réouverture, pas question de ne pas inviter des copains et des copines artistes le week-end pour regoûter au plaisir d’être ensemble autour de la musique, de la danse, du théâtre ou encore de la performance.

  • Du vendredi 21 au dimanche 23 mai : la Fête à Nono

Nono, c’est Arnaud Van Lancker, le chef de file de la bien connue Compagnie du Tire-Laine. Tout le monde l’appelle Nono et il débarque avec tous ses potes musiciens à Saint-So pour ce premier week-end de retrouvailles. Au programme : création et légèreté avec quelques 14 concerts gratos “à la sauce Tire-Laine” tout au long du week-end.

Il y aura du jazz, du funk, des musiques du monde et, bien évidemment, de la fanfare avec Rijsel Jungle.

Tous les concerts vont se répartir sur la terrasse du Bistrot et le Cours St So. Et pour avoir la prog’ complète, direction l’event Facebook.

  • Du vendredi 28 au dimanche 30 mai : Wazemmes l’accordéon

OK, on n’aura pas de Waz Pét’ Cup ou de grands bals. Mais on aura au moins un peu du festival wazemmois en live ce printemps grâce à ce week-end à Saint-So.

Au programme des réjouissances : les Bérêts Framboise, un groupe créé spécialement pour faire écho aux expos Colors, etc. (TriPostal) et Young Colors (Institut pour la photo) qui viennent d’ouvrir leurs portes aux visiteurs. Vous allez donc pouvoir écouter un répertoire groovy avec uniquement des chansons qui intègrent une couleur dans le titre. Avec du chant, de la guitare, de la batterie… et de l’accordéon bien évidemment. Ça, ce sera pour le vendredi.

Le samedi, on enchaine avec Hostel Californien, là aussi une création 2021. C’est le grand musicien Jean-Bernard Hoste qui dirigera la troupe de sept musiciens parés à enjailler la terrasse de Saint-So. Et puis on terminera le week-end avec une troisième création : le Eric Dubois Quintet. Là, on va sur du jazz actuel qui dévie un peu quand il en a envie sur du rock ou d’autres musiques.

  • Du vendredi 4 au dimanche 6 juin : Festival Latitudes Contemporaines

Au total, le festival des Latitudes Contemporaines c’est 39 spectacles de danse, théâtre ou performance à travers une dizaine de spots de la métropole lilloise. Pour son week-end spécial Saint-So, on aura droit à un bon live du musicien et chanteur congolais Lova Lova et un autre de Fredrika Stahl. Mais aussi d’une projection du dernier projet de Eva Vocz et Robyn Chien (avec débat à la fin) et d’une performance de Sophie Guisset autour du puzzle.

Ah oui, on allait oublier de vous donner le thème du festival cette année : les représentations du féminin sur scène et dans la société. Vous pouvez avoir toute la prog’ et un accès à la billetterie juste ici.

  • Du vendredi 11 au dimanche 13 juin : Carte blanche à Métalu A Chahuter

Métalu à Chahuter, c’est un collectif d’artistes du coin totalement déjanté. Alors imaginez un peu quand on lui donne carte blanche… Déjà, comme parmi les membre, il y a aussi des artisan·ne·s, on retrouvera deux installations pendant tout le week-end à admirer. Et puis il y aura des petits concerts, parce qu’ils sont aussi musicos.

Et enfin, tout un tas de rendez-vous que vous n’avez certainement pas l’habitude de vivre ailleurs : des siestes musicales, du tantrisme reflexologique zodiacale (on a rien inventé juré), de la cartomancie sensible ou encore de la chorale tout terrain.

Bref on les aime déjà et on veut y aller. On vous laisse leur site et l’event Facebook pour ne surtout pas oublier d’aller les rencontrer.

  • Du vendredi 18 au dimanche 20 juin : Lille Piano(s) Festival

L’Orchestre National de Lille relance son festival 100% piano qu’on aime tant. Et comme il n’y a pas qu’au Nouveau Siècle qu’on aime entendre de la musique, les musicien·ne·s vont investir d’autres lieux de la ville. A Saint-So, ça part sur de la prog’ gratuite de qualité avec des concerts à la fois dans l’auditorium et l’esplanade.

Alors oui, il y aura bien évidemment du piano. Mais pas que. Le samedi aprem, par exemple, deux beatmakers passionnés par les claviers et les sonorités urbaines viendront donner un live de musique actuelle-électro. Le même soir, vous aurez le rappeur tourquennois Ben PLG qui donnera un concert avec Luis le caméléon au piano.

On ne vous donne qu’un bref aperçu de ce qui se passera musicalement ce week-end là… Go vers le site du festival pour découvrir le reste.

  • Du vendredi 25 au dimanche 27 juin : Rock the Casbah

Le théâtre lillois du Grand Bleu investit le lieu pour montrer l’étendue des talents de ses jeunes mais aussi proposer des sets musicaux et des dédicaces pour ambiancer le tout. La prog se veut familiale et ludique avec des ateliers pour ados mais aussi des DJ sets qui feront bouger les plus grand·e·s.

On vous laisse retrouver toute la prog’ du week-end Grand Bleu sur l’event Facebook ultra détaillé.

  • Du vendredi 2 au dimanche 4 juillet : Attacafa à Saint Sauveur

C’est à Attacafa qu’on doit l’organisation de la Fête de la Soupe à Wazemmes. Mais le collectif ne fait pas que réunir les gens autour de la soupe : il installe aussi souvent sa scène universelle nomade et c’est exactement ce qu’il compte faire début juillet à Saint-So.

Il y aura des lives dont celui du groupe franco-arménien Ladavina (dont on est méga fan, on confesse) ou encore de Ikiyago Legacy avec son fascinant mélange de percussions, danses, acrobaties et chants. On pourra aussi participer à des écoutes de contes, à des ateliers pour décorer des cerfs-volants et pour les plus grand·e·s, il y aura une initiation à la pratique des Gum Boots d’Afrique du Sud.

On vous conseille vivement de suivre l’actu d’Attacafa sur sa page Facebook pour vous tenir au jus du reste de la prog’ en temps voulu.

  • Le dimanche 4 juillet : Summer Space Festival

Vous avez des étoiles et des questions plein la tête depuis le dernier décollage de Thomas Pesquet ? Parfait, gardez-les bien au chaud pour les poser lors de ce festival d’un jour. C’est l’antenne régionale de l’association aéronautique et astronautique de France qui organise cette journée gratuite où ça parlera exploration spatiale et innovation sur Terre tout en répondant à toutes vos interrogations. Il y aura aussi des tables rondes et des conférences animées par des gens passionnés.

Pour retrouver la programmation complète, direction le site du Summer Space Festival.

  • Du vendredi 9 au dimanche 11 juillet : In Illo in St So

Le collectif In Illo Tempore regroupe des personnes de talents du Nord qui pratique le conte, le chant ou encore la sculpture sur ballon. A Saint-So, ils vont débarquer avec ces talents pour créer une bulle intemporelle où la modernité et le folklore se marieront à la perfection.

In Illo Tempore a un site bien chouette et aussi une page Facebook pour checker son actu.

Huit week-ends totalement déjantés, on vous avait prévenus. Tout est donc gratuit mais avec les mesures sanitaires en cours, attention aux jauges qui peuvent plus ou moins fluctuer.

Ah et si vous voulez en profiter pour boire un godet en terrasse ou manger un bout au Bistrot Saint-So, attention tout se fait par réservation, au moins jusqu’au 9 juin ! Toutes les infos sont à retrouver sur la page Facebook du Bistrot Saint-So.