EVA et ses arènes de eSport en VR arrivent à Lille fin 2021

Dans Geek, Lille, Sueur

@EVA

Scroll par là

Le eSport a le vent en poupe tout comme la réalité virtuelle. Combiner les deux devenait donc une évidence et le groupe EVA (Esports Virtual Arenas) en a fait sa spécialité en France en créant de grandes arènes où des équipes peuvent s’affronter en mode détente ou compèt’. Lille aura la sienne d’ici la fin de l’année juste à côté du Btwin Village.

Peut-être avez-vous déjà testé la VR dans la métropole lilloise avec vos potes, chacun·e dans son box avec avec un casque VR relié au plafond. C’est immersif, déroutant et bien fun. Si vous en avez voulu plus, vous avez peut-être poussé jusqu’au Virtual Park de Mouscron pour tester ce qu’on appelle le free roaming. Une avancée technologique géniale qui permet de se déplacer sur une bien plus grande surface puisque le casque VR n’est plus relié à un fil.

On est équipé de la tête au pied avec une sorte de “sac ordi” dans le dos pour un suivi intégral du corps dans le monde VR (et plus seulement la tête et les mains). Finies également les deux manettes, là on passe carrément à des armes entre les mains. Vous l’avez compris : c’est une immersion totale et on peut désormais organiser des combats eSport en mode VR de grande qualité.

@EVA

Deux arènes de 450m²

Encore faut-il avoir des arènes pour ces affrontements. Et c’est exactement sur ce créneau que se positionne EVA qui en dispatche depuis quelques mois au quatre coins de la France. Pour celle de Lille, c’est le trio composé de Hervé Fourcade, Martin Fourcade (non pas le biathlète) et Sébastien Vallecaneras qui est aux commandes. Ils ont recherché un local à la fois spacieux et pas trop loin du centre de Lille (au moins accessible en transports en commun) et ont donc jeté leur dévolu sur celui situé juste en face du terrain de BMX au bout du Btwin Village.

Au total, on va occuper un complexe de 1600m² avec deux arènes de 450m² chacune et un pôle restauration“, détaille Hervé. Le but est d’accueillir tous les curieux et curieuses de VR et de eSport mais aussi les compétiteurs et compétitrices dans le domaine. “On veut organiser des championnats, des tournois avec des cash prices à la clef et des casters [commentateurs eSport] qui seront là pour animer le tout pour les spectateurs“, ajoute Martin.

Car comme tout match de sport, ceux sur After H (le jeu développé par EVA et dispo en trois versions) pourront venir s’applaudir en gradins. Grâce aux commentaires en direct des casters donc mais aussi aux écrans géants qui seront installés au-dessus de l’arène et où les fans pourront suivre le game et les stratégies des équipes. Le tout devrait aussi être retransmis sur Twitch et “il sera même possible d’organiser des matchs avec les autres salles EVA et France.

Session ou abonnement

Pour les tarifs, ça démarre à 19€ la session de 40 minutes pour aller tester ça en mode découverte. Si vous voulez passer en mode eSport, ça passe à 22€ la séance mais vous pouvez aussi opter pour un des abonnements illimités (avec ou sans engagement) si votre objectif est d’aller vous entrainer régulièrement.

Vous avez encore le temps pour composer votre équipe de choc : les travaux du complexe sont en cours et le trio lillois espère une ouverture pour la fin d’année 2021.

Vous pouvez suivre EVA sur ses réseaux :
Facebook
Insta
Twitch
Discord
YouTube