À Villeneuve-d’Ascq, on peut se former aux rudiments de la permaculture en un weekend

Dans C'est green, Lille

Photo @EcoWise

Scroll par là

Vous avez très envie d’en savoir plus sur la culture en lasagnes, vous vous demandez comment sauver vos cultures des pucerons sans pulvériser aucun pesticide, et plus généralement, vous avez pour projet de démarrer votre potager ? Dans un grand jardin créé par Olivier Gruié, vous allez pouvoir apprendre tout ça.

Le jardinage, c’est typiquement le genre d’activité qu’on apprend en faisant. Vous pouvez passer votre temps dans les livres (on peut vous en parler), rien ne vaudra de mettre les mains dans la terre et observer votre jardin évoluer au fil des saisons. Sauf que ce n’est pas forcément évident de commencer seul. Vos échecs ne vous seront pas forcément expliqués, et le risque est de se décourager (là aussi, on peut vous en parler). Si vous n’avez pas non plus forcément le temps de vous former en plusieurs semaines parce que vous avez un métier ou des études à côté, on a une alternative à vous présenter.

Dans son jardin d’Ascq investi il y a un an, Olivier Gruié a créé un petit paradis de permaculture. “J’ai une formation certifié de la Ferme du Bec Hellouin“, démarre-t-il. Cette ferme située en Normandie, est une référence en matière de permaculture en France. “Moi-même j’accorde beaucoup d’importance à la transmission.” En plus d’Ecowise, son activité de bureau d’étude pour aider les entreprises à évoluer vers la permaculture, le Nordiste a eu la bonne idée de proposer des weekends d’initiation destinés aux particuliers.

Perma au balcon

C’est une formation très concrète. Ca s’adresse vraiment aux débutants, et ceux qui ont déjà deux ou trois ans de jardinage et qui ont besoin d’approfondir.” La prochaine session aura lieu les 27 et 28 août. “On commencera par prendre un peu de hauteur. La première matinée, l’idée est de bien comprendre pourquoi on fait les choses, et pas seulement comment.” Et l’après-midi, vous filez au jardin. “Ce sont des ateliers de semis, on fais aussi un peu de préparation de surface, on voit toutes les techniques utilisées (c’est là que vous allez parler des lasagnes).”

Et le lendemain, à nouveau vous mettez les mains dans la terre. “On travaille aussi le côté planification. Souvent, on arrive au mois de mai et on se dit qu’on lancerait bien tel ou tel projet au potager. Mais en vrai il est déjà trop tard.” Olivier vous expliquera également comment faire votre potager sur votre balcon, si vous n’avez que cet espace pour lancer des cultures. “On peut faire beaucoup de choses sur un balcon“, assure le pro.

La formation de deux jours coûte 150 euros (120 euros pour les chômeurs et les étudiants). La prochaine aura lieu les 27 et 28 août prochains et il reste de la place. Une autre session est également prévue en octobre.

On vous laisser allez checker tout ça sur le site dEcowise. Olivier a aussi créé un site internet qui parle de son jardin en permaculture.