L’ancienne annexe des archives va se transformer en combo galerie d’art, cantine et bar

Dans Chill, Culturons-nous, Lille

@Artchives

Scroll par là

Lieu peu connu des habitant·e·s de la métropole, l’ancienne annexe des archives départementales dans le quartier Vauban entame la dernière phase de sa métamorphose. En octobre, le lieu rouvrira au public avec un tout nouveau concept mêlant bar, cantine urbaine et galerie d’art.

À l’origine de ce projet, on retrouve Cynthia Caron, la gérante et fondatrice de la galerie l’Abcynth dans le Vieux-Lille. Avec son associé, elle a toujours eu l’idée de créer un autre lieu où elle pourrait dynamiter les frontières entre art et gastronomie. Il leur fallait un lieu atypique pour ça et “après quelques visites, on a tout de suite flashé sur cet endroit unique“, raconte-t-elle.

Un lieu en béton armé

Difficile de savoir que derrière les maisons bourgeoises de la rue Jacquemars-Giélée se cache une structure en béton armé de 1 700m2, l’une des premières dans l’histoire de la ville. Elle a abrité pendant longtemps l’annexe des archives départementales. Mais depuis octobre 2019, ses nouveaux occupants ont lancé de gros travaux pour transformer complètement l’endroit : quatre kilomètres d’étagères ont été démontés pour laisser aux futurs visiteurs, un lieu de vie accessible et modulable. Son futur nom ? Artchives.

Les archives départementales avant les travaux. @Artchives

Dès l’ouverture prévue en octobre, les visiteurs pourront fouler les marches d’un magnifique escalier art-déco, future colonne vertébrale d’Artchives. Autre petit bijou décoratif de l’endroit, l’ancien monte-charge utilisé par les archivistes. Vous imaginez bien qu’après 115 ans d’existence, il est plus tout à fait opérationnel. Mais du côté d’Artchives, “on a souhaité le nettoyer pour conserver une partie de l’âme du lieu“.

Boire, manger, s’amusée

Au rez-de-chaussée, Artchives mettra à l’honneur la mixologie à travers l’ouverture d’un “b’Art” où vous pourrez vous délecter des créations originales de Paul et Benjamin, les deux futurs barmen.

@Artchives

L’étage au-dessus sera consacré aux expositions et aux œuvres d’art contemporain : la galerie Abcynth va se retrouver ici. Enfin, la cantine urbaine située, elle, au troisième étage sera dirigée par la cheffe Valentina Giacobbe avec une cuisine qui fera la part belle à des produits locaux issus d’une ferme en permaculture située de l’autre côté de la frontière.

En résumé, la promesse d’Artchives, c’est de pouvoir venir prendre un verre, manger un bout tout en découvrant le travail d’un artiste, le tout au même endroit.

La fin des travaux s’annonce imminente au 74 rue Jacquemars Giélée. On vous laisse avec les Facebook et Instagram du futur lieu concept lillois pour ne rien louper des annonces sur les vernissages, expositions et nouveaux plats gastronomiques à venir.