La Sandwicherie Libanaise ramène la street-food de Beyrouth directement à Vauban

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Un nouveau spot qui sent bon le falafel et les épices a ouvert fin juin à deux pas des campus du quartier Vauban. On y déguste de la street-food libanaise comme on la trouve dans les rues de Beyrouth. Normal quand on sait que le cuistot vient directement de là-bas.

L’histoire de la Sandwicherie Libanaise ne commence pas à Beyrouth mais bien à Lille : Jad est un enseignant-chercheur qui bosse dans une école de Vauban. S’il était bien content de pouvoir se faire des mezzés libanais à Lille de temps en temps, la street-food de son pays d’origine commençait à lui manquer. “Je n’arrivais pas à retrouver les goûts, les épices, les odeurs et ce qui fait la cuisine de rue de là-bas“, explique-t-il.

Et puis il y a un an, la pizzeria qui se trouve juste en dessous de son appart ferme. Pour Jad, c’est un signe : il appelle la proprio et lui demande s’il peut prendre la relève. Alors non, l’enseignant ne se reconvertit pas en cuisinier mais il a une idée derrière la tête… “Mon frère Rami est cuistot à Beyrouth et je lui ai demandé s’il voulait venir ouvrir cette sandwicherie libanaise qui me manque tant à Lille.

Vous devinez la suite : Rami débarque à Lille avec son associé Christian pour aider Jad et Christian (pas le même, mais aussi un ami) à monter ce petit spot street-food. Après un an de travaux, la Sandwicherie Libanaise ouvre fin juin et Jad a retrouvé les saveurs qui lui manquaient tant.

Chawarma, kalyta et falafel

On est bien évidemment parti tester ça. On ne s’est pas fait toute la carte mais on a goûté le classique chawarma au bœuf mariné et nos papilles sont parties direct vers Beyrouth. “Hormis le pain libanais, on fait tout maison et sur place. Et Rami cuisine exactement comme il cuisinait au Liban, on n’essaye pas de s’adapter aux goûts d’ici. Le but, c’est vraiment de faire découvrir d’autres saveurs“, explique Jad.

Il nous a conseillé de revenir tester leurs plats à base de kalyta : du pain rond traditionnel revisité par la team qui le cuit sur place tous les matins. Il le fourre de poulet, de fromage, de pickles de concombre ou encore de kafta ou de falafels selon les goûts.

Et comme on est en plein quartier étudiant, le spot propose des prix abordables (6€ le sandwich chawarma par exemple et 5€ celui aux falafels) avec en plus une ristourne de 1€ sur les menus et les plats pour les jeunes qui présentent une carte étudiante. (Le reste de la carte, c’est par ici.)

Trois étudiant·e·s ont aussi déjà été embauché·e·s depuis l’ouverture pour des petits contrats. Avec la rentrée, les quatre associés espèrent continuer d’étoffer leur offre. Avec par exemple des bols à base de la traditionnelle salade fattouche ou encore en proposant des brunchs sur place le samedi midi.

Si vous voulez allez tester ça, direction le 3 rue d’Armentières à Vauban. Pour le moment c’est ouvert du lundi au vendredi, de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h30. Le soir vous pouvez aussi vous faire livrer via UberEats et Deliveroo de 18h45 à 22h15.