A Roubaix, le Crossroads Festival présente ses artistes jusqu’à vendredi

Dans Article Sponsorisé, Festival, Lille
Scroll par là

Article sponsorisé @Crossroads

Si vous connaissez la salle Watremez, juste à côté de la Piscine à Roubaix, vous savez qu’elle a le potentiel de vous faire passer une bonne soirée. Ça tombe bien : jusqu’à vendredi, les artistes du Crossroads Festival squattent sa scène.

Quatre jours de concerts et de rencontres avec des artistes émergent·e·s, 28 groupes au total, une scène, et du public. Voilà en substance le contenu grand public du Crossroads Festival. Démarré en 2016 pour permettre aux artistes de talent d’être mis·es en contact avec des professionnel·le·s du secteur -producteurs, tourneurs…- le festival roubaisien a également une programmation ouverte à tous et toutes. Ce sont des showcases, quatre soirs de suite, installés cette année à la splendide salle Watremez.

La première soirée a donc déjà eu lieu, mais on vous met la suite des festivités :

Mercredi 8 septembre – 18h30 / 1 heure

  • Barbara Rivage – Pop, Rennes
  • La Houle – Noise pop, Boulogne-sur-Mer
  • Francis of Delirium – Indie rock, Luxembourg
  • Richard Allen – Folk, Amiens
  • Murman Tsulazde – Balade post soviet, France, Georgie et Belgique
  • Jyeuhair – Rap, Caen
  • Cheap House – Techno, Strasbourg

Jeudi 9 septembre – 18h30 / 1 heure

  • Niteroy – Indie samba pop, Rennes
  • Eesah Yasuke – Rap, Lille
  • Condore – Chamber delicate pop, Bruxelles
  • Annael – Pop chanson, Paris
  • Pierres – Pop chanson, Bruxelles
  • Louisadonna – Pop techo, Paris
  • Lydsten – Electronica, Lille

Vendredi 10 septembre – 18h30 / 1 heure

  • Ismaël Metis – Jeune public rap, Lille
  • Ninon – Chanson nu soul, Lille
  • Nerlov – Spleen wave, angers
  • Temps Calme – Pop rock psyché, Lille
  • Louis Jucker – Folk lo-fi, Suisse
  • Junon – Post metal, Lille
  • Thérèse – Pop urbaine, Lille
  • Garganthua – Pop techno, Orléans

Une prog’ riche et diverse, qui permet à tout le monde de s’y retrouver. L’autre grand avantage de ce festoche, c’est qu’il est accessible. Chaque soir, le ticket d’entrée est à 10,99 euros, et c’est encore mieux si vous avez moins de 26 ans ou si vous êtes en recherche d’emploi, vu que ça tombe à 5,99 euros.

On vous laisse aller checker le programme et prendre vos billets sur le site du Crossroads Festival. Pour rappel, ça se passe donc du 7 au 10 septembre à la salle Watremez de Roubaix. Pour voir les concerts d’une soirée, il vous en coûtera 10,99 euros (5,99 euros si vous avez moins de 26 ans, si vous êtes en recherche d’emploi). Le pass quatre jours défie toute concurrence : 30,99 euros (15,99 euros en tarif réduit).

Article sponsorisé @Crossroads