Du 13 au 19 septembre, Lille va mousser au rythme de Bière à Lille

Dans Bière, Festival, Lille
Scroll par là

Des événements dans toute la métropole et un grand final qui attirera des milliers de visiteurs à Grand Palais. C’est Bière à Lille, et ça démarre dès lundi. Préparez vous à une semaine de tap take over, de gastronomie arrosée de bière, de rencontre avec les brasseurs, et de bonne ambiance.

Quand on l’a lancé en 2017, c’était un festival de copains“, démarre Charlie Labourey, président de l’asso Culture B qui se cache derrière Bière à Lille. Et même si, en cinq ans, on est passé de 15 brasseries dans le hall de la CCI, place du Théâtre, à 100 brasseries à Lille Grand Palais, le festival reste un événement de copains.

On aimait bien la bière, et on se disait que c’était dommage qu’il n’y ait rien à Lille.” On ne peut plus dire ça, maintenant. Chaque année, (sauf en 2020, qui était une année en suspens à cause de vous-savez-quoi), pendant une semaine, la ville se drape de délicates effluves de houblon et d’orge torréfié. Et 2021 ne fera pas défaut.

On garde la même formule, poursuit Charlie. Une semaine d’événements dans toute la métropole et un week-end de clôture.” Cette année, les bars, restos et brasseries offrent pas moins de soixante propositions différentes. “On parle ici d’accords mets et bière, de menus cuisinés à la bière artisanale, de tap take over dans des bars… Le programme de la semaine sera particulièrement touffu. Mais on aura aussi une Binouze bikers, et le 17 septembre, une Nuit de la Bière.” On vous reparlera très vite de cet événement particulier qui vous emmène faire le tour des brasseries entre 19 heures et 7 heures du mat’. Mais en attendant, on va vous parler du grand Bal, ou grand final.

Cent brasseurs sous un même toit

Les éditions précédentes, il s’était tenu à la gare Saint-So, d’abord dans une moitié de halle, puis dans toute la halle B. En 2019, 12 000 amateurs et amatrices de bière s’y étaient pressé·e·s. Cette année, pas de gare Saint-So au programme : le grand BAL se déroulera les 24 et 25 septembre à Lille Grand Palais.On fait x3 en surface, détaille Nicolas, de l’asso Culture B. On sera sur 6000m², ça va permettre d’être plus à l’aise.

Et d’accueillir plus de monde : sur le weekend, 15 000 personnes sont attendues. C’est que le programme est alléchant.

On aura cent brasseries présentes, 115 exposants en tout, démarre Charlie. On restera sur ce qu’on a toujours fait : 30% de brasseurs de la région, 30% de France, et 30% d’étrangers.” Vingt et un brasseurs de la région seront présents, mais on vous invite à chercher la délégation tchèque, qui s’annonce sympa, ou encore d’aller goûter les belles bières de la Débauche (Angoulème).

Il y aura aussi des Belges, des Allemands et même un brasseur du Colorado (berceau du renouveau brassicole aux Etats-Unis), Great Divide. Une scène permettra aux chef·fe·s de faire des démos de cuisine et aux groupes de musique d’assurer la bonne ambiance. Il sera même possible de réserver sa visite guidée du grand final, histoire de s’y retrouver un peu parmi ce choix pléthorique de brasseries.

On pourrait écrire un mémoire de 10 000 mots sur le programme de Bière à Lille. On vous conseille d’aller checker le programme pour voir ce qui vous intéresse dans la semaine. Les réservations se font auprès des bars, restos et brasseurs participants. Les organisateurs vous conseillent fortement d’acheter des pré-ventes pour le grand final, histoire de ne pas attendre trop le jour J : 6 euros pour entrer, 10 euros pour entrer et quatre jetons de dégustation, 13 euros pour acheter un rab’ de 10 jetons de dégust’.

Et l’asso en profite pour rappeler que ce n’est pas un Oktoberfest : l’idée n’est pas de sortir de Grand Palais en roulant, la modération sera votre meilleure pote.