L’épicerie et primeur bio le Petit Fermier ouvre une deuxième boutique dans le Vieux-Lille

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Présent depuis quelques mois à Lille, le Petit Fermier prépare l’ouverture d’une nouvelle épicerie d’ici fin septembre rue Esquermoise. Le concept reste inchangé : proposer des fruits et légumes bio, des plats fait-maison et des produits d’épicerie de qualité. Le tout en restant accessible niveau prix et prouver que manger bien sans faire de trous dans son portefeuille, c’est possible.

En tant que consommateur et bon vivant, j’aime beaucoup les bonnes choses, notamment les fruits et légumes frais. Mais on a du mal à trouver des produits satisfaisants. Une fois sur deux, la clémentine ou la tomate manque de goût et de saveur“, explique Sofiane l’un des deux fondateurs du Petit Fermier.

L’idée d’ouvrir un primeur bio mêlant des activités d’épicerie et de traiteur a donc germé progressivement dans les têtes de Sofiane et d’Anis. Le projet prend forme avec une première boutique à Roubaix en novembre 2019, puis à Lille, au 79 rue Saint-Sébastien, en février 2021. Désormais, le Petit Fermier s’apprête à devenir grand avec l’ouverture d’un second magasin à Lille.

Un primeur, traiteur et épicerie dans le Vieux-Lille

Pourquoi les deux fondateurs ont-ils décidé de s’installer rue Esquermoise ? Pour des raisons assez simples : “Il n’y a pas de primeur dans le coin et on avait une forte demande la part de nos client·e·s de s’installer dans le quartier“, explique Sofiane. Ils ont rapidement saisi l’opportunité de développer l’enseigne dans l’une des rues commerçantes les plus fréquentées de la capitale des Flandres.

Il a fallu donner quelques coups de marteau et de peinture pour rénover cet ancien magasin de réparation et de vente d’accessoires de téléphonie en une épicerie. En tout, ce sera près de 60 m² de commerce dédiés à des produits alimentaires : aucun aliment industriel ne viendra squatter les étals du Petit Fermier.

La date d’ouverture prévue n’est pas encore totalement fixée. Les deux amis et associés planchent sur fin septembre. “On espère le 21, mais ce n’est pas encore sûr. Ça dépend beaucoup de l’avancée des travaux“, confie Sofiane.

Local, bio et bon

Les fruits et légumes proposés sont tous bio et “80% des articles sont d’origine française“. La plupart des produits proviennent de la région, notamment les légumes, le fromage et les produits de l’épicerie : les pains viennent de la boulangerie Planckaert à Tourcoing et les œufs sont pondus par des poules élevées dans une ferme de Méteren. Pour les légumes c’est pareil, directement récoltés par l’équipe auprès de maraîchers régionaux.

Si vous n’avez pas le temps de cuisiner et que vous cherchez un truc à manger sur le pouce pour votre pause midi, le Petit Fermier propose chaque jour des plats fait-maison : nouilles chinoises, risotto et sandwichs… et même des cookies. L’épicerie s’attache également à respecter des valeurs écologiques et de traçabilité des produits alimentaires. “On ne mettra pas de tomates dans nos sandwichs en novembre“, raconte Sofiane.

Les plats sont préparés à quelques kilomètres de là, le jour même, à Tourcoing, dans un local situé rue de Menin avant d’être expédiés à Lille et à Roubaix (l’autre boutique du Petit Fermier situé au 10 place de la Gare).

Anis et Sofiane envisagent la possibilité d’une dernière boutique, mais ce n’est pas pour tout de suite. “On souhaite rester accessible et pour cette épicerie, ce sera Saint-Maurice Pellevoisin ou rien“, annonce Sofiane.

Concernant les horaires d’ouverture rue Esquermoise, ce sera du lundi au samedi de 9 heures à 20 heures. Si vous êtes overbooké·e·s en cette rentrée, le Petit Fermier vous propose la possibilité de faire vos courses en ligne. En plus les frais de livraison sont gratuits à partir de 20 € d’achat.

Pour plus d’infos sur le Petit Fermier, on vous laisse avec le site internet et comptes Facebook et Insta.