Le Spartak Lillois, c’est du sport solidaire, militant, pas cher et sans prise de tête

Dans Ch'est bieau, Lille, Sueur

@Spartak

Scroll par là

Depuis dix ans, la joyeuse bande du Spartak Lillois milite pour que tout le monde puisse faire du sport. Elle propose un engagement à 1€ par mois pour aller faire du foot, du basket, du volley et même de l’ultimate frisbee. Pas de coach, pas de prise de tête juste le plaisir de faire du sport avec des gens qui en ont autant envie que vous.

Si vous êtes en train de vous demander sérieusement comment reprendre une bonne routine sportive sans y laisser la moitié de votre budget bouffe tous les mois, lisez bien ce qui va suivre. Vous ne connaissez pas encore le Spartak Lillois ? Sachez qu’ils ne vous en veulent pas. Mais ils gagnent vraiment à être connus puisque cette asso de Fives bosse depuis dix piges à rendre accessible le sport à toutes et tous. Et elle y arrive.

Tout est parti de trois potes lillois, Yordan, Benjamin et Mathieu, qui avaient juste envie de jouer au foot ensemble et avec d’autres. Ils ont alors créé le Spartak qui compte désormais quelques 500 adhérent·e·s. L’asso fonctionne avec une dizaine de co-président et ne cache pas son aspect militant : en faisant la promotion d’un sport populaire et solidaire, elle porte aussi des “valeurs d’égalité, de solidarité et d’antiracisme“.

Il ne devrait y avoir aucune barrière pour faire du sport“, argue Céline, l’une des membres de l’asso. Au Spartak, pas de niveau requis, pas d’engagement sur douze mois, pas de tarif à plusieurs dizaines d’euros par mois : vous venez à la séance de sport qui vous botte, vous payez 1€ pour le mois et vous vous dépensez. “Si vous revenez la semaine prochaine c’est cool, sinon ce n’est pas grave“, ajoute Céline.

Aucune pression, aucune compèt’ : ici, pas de coach puisque ce ne sont pas des cours, juste des moments de détente sportive où tout le monde s’entraide et partage. Le tout en ayant accès à des salles ou des terrains avec du matos.

Après un an et demi en stand-by à cause de vous savez quoi, “on revient plus forts que jamais“, annonce Céline. Les créneaux ont repris avec du foot, du cardio/renforcement, de l’ultimate frisbee, du basket, du bad’ ou encore du hand. Le Spartak publie sur ses réseaux et son site tous les mois son planning avec les horaires et les lieux. Vous n’avez qu’à faire votre choix et vous pointez le jour-J en tenue de sport et vos 1€ (n’oubliez pas non plus votre gourde et votre pass sanitaire).

L’asso a aussi pas mal de projets dans les cartons. Elle aimerait bien lancer ses dimanches ludiques une fois par mois du côté du complexe sportif de Fives-Cail et remonter son fameux gros tournoi multisports de janvier. Si vous voulez rejoindre l’asso du côté bénévole, c’est aussi possible : allez papoter sur leur Facebook ou leur Insta. Ou mieux : allez faire une séance de sport avec eux.

On vous quitte avec leur site Internet, leur Facebook et leur Insta.