Dès octobre, Gros Camion va venir se garer à côté d’Alien, à la gare d’eau

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

On se dit à chaque fois qu’on ne les arrête plus : après le Mother, le Babe, le Britney, et Alien, les fous patrons du Mag’ vont ouvrir Gros Camion à la gare d’eau. Ce nouveau voisin d’Alien promet un moment simple et chaleureux, avec de la générosité dans les assiettes et du wahou dans le décor.

Si vous fréquentez les établissements pré-cités, vous savez qu’on y mange bien et que l’ambiance y est toujours coolos, différente dans chacun d’entre eux, mais toujours chouette. Avec Gros Camion, on va voyager, mais pas à la manière d’Alien (très fusion). A la manière d’un routier.

Je trouvais depuis quelques temps que c’était un peu la course à l’échalote sur l’ultra-conceptualisation des restos, raconte Thibault Ordonneau, l’uns des patrons. Tout ça manque un peu de sincérité. Et un jour, je me suis retrouvé à manger dans un resto routier, sur une nationale. Ça dégoulinait de sincérité et de bienveillance. Il n’y avait rien de ouf, mais l’ensemble était tellement bien.” L’expérience l’inspire pour imaginer un resto qui remette les bonnes valeurs au centre de la table. “Je me suis dit qu’on pourrait aller piocher dans tout ce qui fait que l’instant est cool.

Verre ballon

Dans l’assiette, d’abord : “Ce sera de la bouffe facile à comprendre, mais bien travaillée. Je pense à un rosbif froid avec une purée volcan avec un vrai bon jus de viande dedans, à de la terrine maison… Des beaux desserts bien gourmands. Et puis au centre de chaque table, le verre ballon.” Gros Camion aura une généreuse carte de vins, presque pas de cocktails, et quelques bières à la pression. “Il y aura un très grand bar, un bloc de béton lisse, monolithique, avec quatre pompes à bière en porcelaine.

Niveau déco, ça s’annonce un peu guedin, on admet. “On s’est inspirés du Memphis Design, un courant milanais des années 70’s ultra coloré, très rétro. On va mettre des maxi lampes de manège, il y aura un gros mur en chrome, les métaux seront peints en jaune canari, les banquettes seront roses. Pour la mezzanine, on a trouvé un lino zébré…” Et une belle grosse terrasse s’étalera l’été, devant les péniches de la gare d’eau.

Comme il n’y avait pas trop de travaux à faire, le lieu va être en fait très vite prêt à l’emploi. “Ça va être bon pour mi ou fin octobre, espère Thibault. Tout ou quasiment est fait en atelier, donc ça va plutôt vite.” Reste les chaises à commander, la porcelaine de Limoge à lustrer, et Gros Camion sera prêt à vrombir.

En attendant, le resto a déjà son compte Insta.