En 2023, les Hauts-de-France seront labellisés Région européenne de la gastronomie

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Ça n’aura échappé à personne : depuis quelques années, on hume le doux parfum de la gastronomie dans pas mal de villes de la région. C’est que les Nordistes aiment bien manger, et aussi manger bien. En 2023, la région célébrera son amour de la belle bouffe grâce au label “région européenne de la gastronomie”.

Il est loin le temps où on galérait à trouver un resto bon, 100 % fait maison, local et engagé dans la région. Chaque habitant·e en a tout autour du bide, aujourd’hui. A Lille, sur la côte, à Amiens, Arras, à Douai, Valenciennes ou Lens, on mange bien, bon, gourmand et original. Les Nordistes kiffent la belle bouffe, et c’est ce qui a poussé la région à postuler pour obtenir, en 2023, le label “European Region of Gastronomy”, décerné par l’IGCAT, l’International Institute of Gastronomy, Culture, Art and Tourism. Cet organisme, depuis 2012, est à but non lucratif, et tend à pousser les territoires, dans le monde entier, à mieux cultiver, mieux cuisiner, mieux vivre, quoi.

Chaque année, l’IGCAT décerne ce label à un ou deux régions en Europe. Une manière de les mettre sous le feu des projecteurs et de les pousser à continuer ce qu’elles ont entrepris dans plusieurs domaines :

  • Produire autrement pour manger mieux
  • Innover pour créer de la valeur et des emplois durables
  • Renforcer les liens
  • Garantir la durabilité touristique
  • Eduquer pour le futur
  • Favoriser le bien-être des habitant·e·s et des visiteur·se·s

La région, les chambres de commerce et d’industrie, les offices de tourisme et tout un tas d’acteurs locaux se sont bougés pour réunir toutes les pièces du dossier de candidature. Et l’IGCAT a reconnu la valeur gastronomique de la région, manifestement.

Concrètement, ça signifie que 2023 sera placée sous le signe de la belle bouffe. Tous les acteurs seront impliqués, du champ à l’assiette. D’ores et déjà, les professionnel·le·s du secteur peuvent proposer leur projet pour le faire labeliser “Région européenne de la gastronomie“.

Le programme n’est pas encore connu, mais il y a encore bien le temps. En attendant, un site a déjà été créé pour en savoir un peu plus sur le label et pour proposer un projet lié à la gastronomie.