En novembre, on pourra assister gratos aux Etoiles du Piano, concours international installé à Roubaix

Dans Lille, Music in my ears

@Etoiles_du_piano

Scroll par là

Si vous aimez un peu la musique, quelle qu’elle soit, vous ne pouvez pas passer à côté du piano. Un instrument d’une grande beauté, et bien dur à maîtriser à la perfection. A Roubaix, en novembre, vous allez pouvoir vous faire une orgie de piano grâce aux Etoiles, un concours international qui se tient tous les deux ans.

Filer un coup de main aux jeunes artistes qui se lancent dans le grand bain de la vie professionnelle, et permettre à tout le monde de se faire un petit concert gratuitement, ça s’appelle un double effet kiss kool , un combo gagnant ; une pierre, deux coups ; bref, une bonne idée. “L’association a été créée en 2017 par Patrick Bougamont, qui est un ancien chef d’entreprise roubaisien, raconte Delphine Dubreuil, directrice des Etoiles du Piano. Il a une grande sensibilité musicale, et il voulait faire quelque chose pour aider les jeunes musicien·ne·s à se lancer.” Un concours international, avec des prix et des récitals assurés pour les gagnant·e·s est une belle manière de faire. Sa rencontre avec le pianiste de renommée internationale Vladimir Soultanov scelle le projet.

Le but, c’est vraiment de donner de la lumière aux jeunes pianistes, leur offrir la possibilité de jouer, mais aussi de mettre en avant la région, et de partager la musique à tous les publics“, poursuit Delphine. Du coup, pour cette troisième édition des Etoiles du Piano, toutes les épreuves du concours seront en accès libre, au conservatoire de musique de Roubaix.

Dès le lundi 15 novembre, il sera donc possible d’aller écouter les premières épreuves du concours. “Lundi et mardi, chaque candidat·e a 20 minutes, détaille Delphine. Le mercredi 17, pour le second tour, iels auront 45 minutes. Pour ceux et celles qui veulent se faire vraiment plaisir, c’est le vendredi qu’il faudra venir : ce seront les épreuves finales, avec les six finalistes qui joueront 45 minutes chacun·e.

32 candidats, 12 nationalités

Et il y aura du niveau : “On a trente-deux candidat·e·s, entre 18 et 32 ans. Iels viennent de douze nations différentes : Corée du Sud, Chine, Japon, Canada, Russie, France…” Tous et toutes ont été sélectionné·e·s parmi une centaine de candidatures. Il faut dire que le concours se classe déjà parmi les trente meilleurs concours de piano au monde, assure Delphine. Le samedi 20, un gala avec concert de l’Orchestre de Picardie (qui aura accompagné les candidat·e·s tout au long du concours) se tiendra au Colisée de Roubaix. Là, ce sera payant (entre 15 et 25 euros).

On veut vraiment montrer que la musique classique, ce n’est pas que pour les vieux riches, insiste Delphine. On parle d’émotion, on n’a pas besoin d’une culture de dingue pour apprécier.” D’autant que le répertoire choisi pour les épreuves est canon : on vous parle ici de Chopin, Rachmaninov, Beethoven, Debussy… Des poids lourds du piano.

On vous laisse aller sur le site des Etoiles du Piano pour faire votre petit marché. Et pour réserver votre place pour le gala du samedi 20 novembre, c’est par ici que ça se passe.