Après 17 mois de fermeture, le Magazine Club rouvre ses portes ce vendredi

Dans Lille, Music in my ears, Night Night

©MagazineClub

Scroll par là

Une éternité. Le Mag’ n’avait accueilli aucun public depuis 17 mois. Ce vendredi 15 octobre, la fête n’en sera que plus belle : le programme s’annonce coolos, avec des Lillois aux platines et du monde sur la piste. C’est Peo Watson, le producteur-patron, qui donne le programme.

Ça fait tout drôle, c’est clair, souffle Peo. Tout le monde est très excité.” Le club, fermé depuis le printemps 2020, a eu droit à un bon coup de polish avant sa grande première. “J’étais pas mal occupé avec les restos (Peo est aussi le co-patron du Babe, du Mother, du Britney et d’Alien, entre autres). Mais je me suis remis dans la billetterie, la programmation… Ça fait plaisir.

Le Mag’ aurait pu rouvrir plus tôt, mais comme pour beaucoup de clubs, les conditions étaient trop drastiques. “Là, les restrictions de jauges ont été levées par la préfecture, on va ouvrir en conditions normales, c’est vraiment cool. Le pass sanitaire, ce n’est même plus une contrainte, les gens sont habitués et nous aussi.

Et pour la réouverture, vendredi, Peo a prévu une chouette nuit. “On ne sera que des Lillois. J’ai proposé à Cimai et Mainro de jouer avec moi. On sera tous les trois toute la nuit, ensemble. On va voyager musicalement.” Le public pourra fouler en toute liberté la piste du Mag’, et danser sur une house colorée et généreuse. Et revenir le lendemain soir, si ça lui chante. Le Mag’ est de retour, pour de bon.

Grosse saison X

Peo s’est plongé dans la programmation de cette saison qui s’ouvre pour lui. “On va proposer des soirées pour tout le monde. On aura de la house, de la techno, du dark disco, un peu de hip-hop avec le Gang Gang Club… On va faire jouer beaucoup de Lillois.Et on a cru comprendre que Laurent Garnier serait booké pour le mois de novembre.

Pour mémoire, le Magazine Club ouvre les vendredi et samedis de 23h30 à 7 heures du mat’. Il n’y aura pas, comme ça peut se faire ailleurs, de stand de test antigénique devant l’entrée du club. “On a bien entendu les consignes du préfet, qui sont d’éviter les attroupements. Mais il faut quand même un pass sanitaire pour entrer.” Pour la soirée de vendredi, il est déjà possible de prendre son ticket d’entrée (10,99 euros). Quelques dates à suivre sont également dispos à la résa.

Et sinon, le Mag’ habite 84 rue de Trévise, à Porte de Valenciennes.