Après la Flandre et Lille, Florent Ladeyn va ouvrir deux nouveaux restos à Béthune et Dunkerque

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Le plus local des chefs du Nord ne s’arrête plus. Florent Ladeyn va ouvrir début 2022 deux nouveaux restos à Béthune et Dunkerque, dans une configuration qu’on connait bien : les établissements accueilleront à la fois la street food du Bierbuik et la cuisine flamande de Bloemeke.

On se refait le film, vite fait : en 2013, Florent Ladeyn arrive en finale de Top Chef. Il est alors en train de prendre le flambeau de son père à l’Auberge du Vert Mont, à Boeschèpe, dans les monts de Flandre. Pas si longtemps après, il ouvre à Lille le Bloempot, une version citadine de ce qu’il propose dans son resto flamand. Dans cette décennie, le chef entame une révolution verte : il décide de faire du 100 % local en plus de son évident 100% maison. Plus de café, pas de chocolat, rien d’importé, mais du pigeon des Flandres, de la chicorée et des légumes bios cultivés dans le coin.

Puis Florent Ladeyn ouvre une nouvelle double enseigne, Bierbuik/Bloemeke, rue Royale à Lille. Au rez-de-chaussée, on peut commander de la finger food très gourmande, une bonne pinte de bière artisanale et s’en sortir pour pas cher. A l’étage, au Bloemeke, pour 25 euros, on se fait un menu unique gourmand et selon les inspirations et les saisons. Le concept est un carton, vous vous doutez. En 2021, il s’associe logiquement à la brasserie du Pays Flamand pour prendre les rennes de son estaminet, à Blaringhem, toujours dans les Flandres. Si vous avez bien compté, on en est à quatre établissements.

Grand-place et ancienne criée

Il faudra bientôt en compter deux autres. A Béthune d’abord. Début 2022, le chef ouvrira un Bierbuik/Bloemeke au 8, Grand-Place, dans un ancien dépot-vente en pleine rénovation. Le double resto occupera le rez-de-chaussée, nous rapportent les copains de La Voix du Nord. On entrera côté Bierbuik, et il faudra aller côté cours pour accéder au Bloemeke. Street food ou menu flamand, ce sera à vous de voir. Le premier pourra accueillir jusqu’à 50 personnes, le second, une trentaine.

Puis à Dunkerque, un peu plus tard dans l’année. Là, c’est une affaire de coeur pour Florent Ladeyn, qui a fait deux ans d’études dans la ville côtière. C’est là aussi qu’il prend un risque qu’il n’avait jamais pris : il achète carrément l’ancienne criée, place du Palais de Justice, pour y installer son Bierbuik/Bloemeke. Même principe qu’ailleurs : Bierbuik occupera le rez-de-chaussée, Bloemeke l’étage supérieur. Le cuistot profitera de la proximité directe avec la mer pour y proposer des plats iodés.

Pour les deux établissements, il n’y a pas encore de date d’ouverture officielle, vous pensez bien. On vous en dit plus quand on en sait plus.