Ce jeudi, c’est le premier karaoké de l’année à Saint-So

Dans Chill, Lille, Night Night
Scroll par là

Si vous ne connaissez pas encore les karaokés endiablés du Bistrot de Saint-So, on vous conseille de les ajouter à votre liste de bonnes résolutions. Même sans possibilité de se la jouer en mode boum à la fin, ça reste un bon moyen de se vider la tête par les cordes vocales. C’est bien évidemment gratuit et la première de l’année, c’est ce jeudi.

Vos concerts de janvier ont été reportés ou annulés ? Vous avez donc vos jeudis soirs de libre ? Venez-donc donner de la voix sur scène pour décompresser. Et même si vous êtes timide et que vous n’arrivez pas à quitter votre chaise, ça sera quand même un très bon moment promis.

Pour ceux et celles qui ont déjà testé le concept à Saint-So, dites-vous juste que vous ne pourrez pas finir la soirée en queueleuleu géante, la faute au coronavirus(encore et toujours). A part ça, la soirée se déroule comme d’habitude : vous débarquez avec vos potes ce jeudi soir à partir de 19 heures, vous buvez votre godet à table, vous êtes tous et toutes timides au début et regardez un peu comment l’ambiance.

Et puis avec le temps, toute la salle se déride et plus personne n’a peur de sortir sa chanson guilty pleasure qu’il ou elle entonne tous les matins face au miroir de la salle de bain. Il suffit ensuite de l’écrire sur un bout de papier et de filer ça au DJ de la soirée karaoké, A.K.A. Patrick. Et vous voilà telle Céline Dion à Las Vegas (enfin presque).

Dans la pratique, comme c’est à Saint-So, la soirée est logiquement gratuite. Vous n’avez qu’à réviser vos classiques, dégainer votre pass sanitaire à l’entrée, vous installer avec votre joyeuse troupe à l’intérieur du Bistrot et à vous laisser porter par la musique.

Si tout se passe bien niveau mesures sanitaires, il y aura un karaoké tous les jeudis de janvier. On vous file le lien vers l’event Facebook pour vous échauffer la voix. On se revoit sur scène.