Deux chefs revisitent le hot dog dans leur nouveau corner Holy Dogs à Villeneuve-d’Ascq

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Les chefs lillois Thibaut Gamba et Michael Massaro se sont officiellement lancés dans l’aventure de la street-food en revisitant le hot-dog. Leur corner Holy Dogs a ouvert ce mardi 4 janvier à Villeneuve-d’Ascq et leur food truck va bientôt venir rouler à Lille.

A quelques pas de la station de métro “4 Cantons” se dresse le Cloud, un complexe de bureaux. C’est au pied de l’un de ces grands immeubles que le nouveau corner des chefs Thibaut Gamba et Michael Massaro a élu domicile. Impossible de manquer la devanture, affublée d’un “HOLY DOGS” en grosses lettres blanches sur la baie vitrée. “A l’aide de bombes de peinture et de pochoirs, on a fait toute la déco avec Mike”, se réjouit Thibaut. Le chef étoilé et son compère tiennent à retranscrire le côté hip hop qui leur est cher, grâce aux tags mais aussi à la musique rap tout droit sortie des 90’s.

La rencontre entre street et gastronomie

Le concept porté par les deux chefs aspire à représenter la cuisine de rue comme un art culinaire. “Dans la tête des gens, un hot-dog est une saucisse grillée dans un pain peu savoureux. On veut casser cette vision, prouver que la street food peut être tout aussi technique que la gastronomie. Tout doit être réfléchi, comme l’alliance des saveurs par exemple”, résume Thibaut. Accompagné de Michael Massaro, avec qui il a travaillé à La Table de l’Hôtel Clarance, le chef étoilé mise sur un produit qualitatif à prix doux.

Pour le hot dog, il faut compter entre 7 et 10,50 euros selon le choix de votre saucisse (de porc, de bœuf ou de veau). Il y aussi la version tofu grillé pour les végétarien.ne.s. Vous pouvez ensuite ajouter au plat des “tots” ou le “slaw”. Derrière ces mots à l’apparence obscure se cachent en fait des croquettes de pommes de terre et la salade du jour.

Mais l’expérience ne s’arrête pas là. Elle est enrichie par des glaces artisanales posées sur de la brioche toastée, à la sicilienne. “La glace fond sur la brioche qui se trouve en dessous, continue le chef lillois. Il ne reste plus qu’à la consommer une fois imbibée et le tour est joué.” Il faudra payer 4,50 euros pour consommer ce dessert typiquement italien.

Une cuisine locale et responsable

Et enfin, les deux chefs ont noué une collab avec une microbrasserie lorraine, The Piggy Brewing Company tenue par le frère de Thibaut, Lorenzo Gamba. Pour le reste des boissons, chez Holy Dogs, la limonade est faite maison, idem pour le thé glacé. Ne cherchez pas de sodas de grandes marques, il n’y en n’aura pas.

Un déshydrateur est utilisé pour transformer les herbes achetées en poudre. L’établissement pratique de la même façon le séchage, la fermentation, etc… Les deux compères veulent par la suite ouvrir une épicerie, pour vendre les huiles et autres condiments. Thibaut Gamba ne manque pas de signaler qu’il aimerait que “les client.e.s découvrent les produits comme la sauce kimchi et en redemandent”.

Et le food truck ?

Le food truck est encore indisponible même si les chefs espèrent le voir arriver mi-janvier. Mais les emplacements du soir sont, eux, déjà prévus :

  • mercredi et jeudi, le camion posera ses roues sur le parvis de l’église Saint-Maurice.
  • vendredi, direction Saint-Sauveur
  • samedi et dimanche soir, la “Holy Dogs mobile” terminera sa course place du Concert

En attendant, les aficionados du hot dog devront se rendre au corner. Pour ce faire, rendez-vous au 2, rue de l’Epine, à Villeneuve-d’Ascq. Holy Dogs est ouvert de 8 heures à 19 heures du lundi au vendredi. Atmosphère breakfast entre 8 heures et 11 heures grâce à des brioches, compotes et marmelades maison. Place ensuite au service “classique” jusqu’à 15 heures, puis début de l’afterwork à 17 heures. 

On vous quitte avec les réseaux sociaux de Holy Dogs : Facebook et Instagram.