A Sainghin et Gruson, ça continue de pousser chez les frères côtes

Dans C'est green, Lille

@Frères_côtes

Scroll par là

Il y a un an, on rencontrait Clément et Pierre, deux frères inséparables, qui ont décidé de lancer dans leur propre production de fruits et légumes en mode permaculture. Ils louent pour ça deux grands terrains à Sainghin-en-Mélantois et Gruson mais ont d’autres projets annexes plein la tête : une micro-ferme bio, une épicerie, des formations et même un resto autonome plus tard. Pour financer tout ça, ils font de la récup’ et comptent aussi sur leur nouvelle campagne participative.

Leur surnom de frères côtes vient tout simplement du fait qu’ils sont “toujours l’un à côté de l’autre“. Ils sont surtout complémentaires : Clément est un cuisinier formé à la haute gastronomie et Pierre diplômé en ingénierie agricole à l’ISA. Deux formations bien pratiques pour mener à bien leur concept un peu fou d’épicerie, micro-ferme et resto.

Les frères côtes début 2021.

Les deux adeptes de la permaculture ont près de 10 000 mètres à Sainghin-en-Mélantois et 5 000 à Gruson. Dessus, ils ont déjà planté en 2021 1500 arbustes et 80 arbres fruitiers. Certains pommiers ont même déjà donné des fruits cette année et on a aussi eu des champignons qu’on faisait pousser dans des bûches“, explique Pierre. Il y a eu aussi des courges qu’ils ont pu transformer en bonnes soupes cet automne.

Serre à financer

Ils ont toujours pour objectif de lancer leur AMAP au printemps et d’ouvrir une épicerie dans le coin à l’automne prochain. “Mais là, on se concentre surtout sur la ferme“, annonce Clément. Ils ont besoin de pas mal de matos pour pouvoir financer une énorme serre dégotée en seconde main. “Jusqu’à maintenant, on a su éviter les banques en faisant beaucoup de récup’ et en prenant sur nos fonds propres. Mais là, on parle quand même de gros matériel. Et même si ce n’est pas neuf, ça coûte“, confie Clément.

Ils lancent donc leur première campagne participative sur la plateforme MiiMOSA, spécialisée dans l’agro-alimentaire. Il leur faut 10 000€ pour la serre et les deux frangins espèrent même aller au delà pour améliorer leur système d’irrigation et racheter des arbres. Il y aura bien entendu des contreparties pour chaque don mis sur la campagne qui durera 45 jours.

On vous laisse donner si le projet vous tente. Quoi qu’il arrive, on entendra de nouveau parler très vite de la ferme des frères côtes : le lieu va accueillir de chouettes events dans le cadre de la prochaine saison de Lille3000 qui démarre mi-mai.

Et si vous voulez vous former à la permaculture, être au courant du lancement de l’AMAP ces prochains mois ou simplement suivre l’actu des frères côtes : il suffit de les suivre sur leur page Facebook et leur compte Instagram.