Éducation, enseignement, mesures pour les jeunes : à Lille, les Premières Voix face à Marine Le Pen

Dans Lille, Politique

PHOTO PASCAL BONNIERE / LA VOIX DU NORD

Scroll par là

Si vous étiez face à Marine Le Pen, quelle question voudriez-vous lui poser ? C’est la situation dans laquelle trois membres de notre comité Premières Voix se sont trouvé·e·s. Invitée par La Voix du Nord à discuter avec des lecteurs et lectrices, Marine Le Pen s’est pliée à l’exercice.

Qu’on vous explique. Vozer et La Voix du Nord se sont maqués pour créer un comité, appelé Premières Voix, composé d’électeurs de moins de 35 ans. Ce groupe d’une vingtaine d’habitant·e·s de la région a pour but de débattre, d’orienter la discussion vers les sujets qui les concernent directement, et de faire porter leurs voix dans nos médias. On vous en parlait juste ici :

Depuis toujours, les copains de La Voix organisent régulièrement des “Face aux lecteurs”, des rencontres entre des personnalités publiques et une poignées de lecteurs et lectrices du journal. C’est sans filtre, c’est direct, et c’est l’occasion de confronter des hommes et des femmes aux carrières hors normes aux réalités des gens normaux. À l’approche de l’élection présidentielle, La Voix invite tous les candidat·e·s à se plier à l’exercice. La première rencontre a eu lieu la semaine dernière, et c’est Marine Le Pen qui s’est retrouvée face à six Nordistes, dont trois membres de Premières Voix. On a recueilli les impressions de Kevin, Ambre et Thomas, qui ont pu poser leurs questions à la candidate Rassemblement National.

Pour lire le compte rendu de cette rencontre, on vous renvoie vers l’article de La Voix du Nord. Le prochain candidat invité est Fabien Roussel. On vous racontera ça.