Un nouveau resto de naans s’installe à la Friche Gourmande

Dans Culturons-nous, Food Porn, Lille

@oh.NAAN

Scroll par là

La Friche Gourmande accueille un resto pour marquer le début de sa saison printanière. Oh.NAAN débarque début avril, prenant aussitôt la place de Too Schuss. C’est une toute nouvelle aventure pour Liam et ses naans retravaillés, lui qui tenait une dark kitchen à Mouvaux.

Vous connaissez le dicton : une de perdue, dix de retrouvées. La Friche Gourmande de Marcq-en-Barœul y compte bien. Too Schuss et ses fromages s’en vont après une saison hivernale remplie, au profit d’oh.NAAN qui débarque le 5 avril. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un restaurant de naans, mais revisités.

À la Friche, on aime favoriser des projets naissants, je pense qu’on a un rôle à jouer sur ce point, raconte le co-fondateur Philippe. On est super contents de pouvoir accueillir de nouveaux concepts comme oh.NAAN.” Ce qui paraît être une belle occasion pour l’un est une rampe de lancement pour l’autre. Aux manettes du nouvel arrivant, Liam est un passionné de cuisine qui sillonne la métropole depuis déjà quelques années.

De Birmingham à Mouvaux

Au départ, Liam est originaire de Birmingham dans les Midlands de l’Ouest, en Angleterre. “C’est une ville qui a connu une importante immigration indienne, raconte Liam. Quand j’y étais, il y avait notamment beaucoup de curry houses.” Mais à l’époque, le fondateur d’oh.NAAN ne sait pas qu’il fera de la cuisine son métier. Il ne commence sa formation qu’en 2015, en Nouvelle-Zélande.

Pendant trois ans, le cuistot écume l’île. Il travaille dans quelques restaurants gastronomiques. “À Auckland, la cuisine est très inspirée de techniques européennes et asiatiques“, continue Liam. Il ajoute aussitôt : “Je voulais vraiment créer quelque chose, mais là-bas c’est compliqué. Les étranger·e·s ne peuvent pas construire ou acheter une propriété.” Où se diriger dans ce cas ?

@oh.NAAN

Ma femme est française et je voulais cuisiner là-bas. C’est un peu le pays des chefs“, assure-t-il. Ni une ni deux, le couple voyage quelque temps dans l’Hexagone, à la recherche d’une région dans laquelle s’implanter. Sa moitié étant originaire de la métropole lilloise, la réponse semble évidente. Liam commence à travailler pour Méert, pour ne quitter le resto nordiste qu’en août 2021. Son ambition le pousse à monter son projet. Ainsi naît oh.NAAN en septembre dernier.

Des naans à la Friche

“La cousine de ma femme tient Sugarita, lance l’Anglais. Elle m’a proposé d’occuper la moitié de son labo à Mouvaux.” Liam fonce et crée sa dark kitchen en se disant qu’il prendra un local plus grand si le projet fonctionne. Il reçoit finalement un appel de Philippe, de la Friche, trois mois plus tard. Très heureux, il accepte. La suite vous la connaissez, here is oh.Naan.

@oh.NAAN

Son arrivée annonce le début de la saison printemps-été à la Friche Gourmande“, déclare le Philippe. L’aventure durera jusqu’au 15 octobre. En attendant, la proposition du petit nouveau sera toujours concentrée sur les naans. Il y aura trois versions revisitées : poulet, porc et végé. Sans compter le butter chicken. Le chef précise : “Les prix vont un peu augmenter, on passera de neuf à onze euros le naan.

On en profite pour rappeler que les télécabines quittent le navire le 3 avril, marquant elles aussi la fin de l’hiver frichien. Du côté de Liam, l’atelier de Mouvaux est fermé. Il faudra patienter jusqu’à l’ouverture d’oh.NAAN à Marcq-en-Barœul.

Pour plus d’informations, voilà le site d’oh.NAAN et celui de la Friche. On vous laisse aussi l’Instagram du premier et le Facebook du second.