À Lille, les activistes d’Extinction Rebellion organisent plusieurs blocages ce samedi

Dans C'est green, Dans la rue, Lille
Scroll par là

En tant que mouvement de désobéissance civile, Extinction Rebellion va mettre en place plusieurs blocages à Lille ce samedi 26 mars. Baptisée Démocratie Fossile, cette action se veut contre l’utilisation d’énergies fossiles en France. Mais pas seulement.

Extinction Rebellion est un mouvement de désobéissance civile non violente“, débute notre contact. Sous son pseudo, Brigit, il nous explique que le groupe mène de nombreuses actions comme il y en a déjà eu à Lille en 2021.

Celle prévue ce samedi, Démocratie Fossile, a pour sujet le recours aux énergies fossiles comme le pétrole et le charbon. “On veut faire pression sur le gouvernement et les institutions, continue Brigit. La situation climatique est alarmante et on doit tous faire des efforts, les riches comme les pauvres.” Le groupe lillois veut insister sur la corruption du lobbying et l’utilisation viciée du pétrole, du charbon et du gaz.

Vérité, neutralité carbone, écosystèmes et démocratie

On souhaite déjà que la vérité soit reconnue, déclare Brigit. Le gouvernement doit faire état de la science.” Extinction Rebellion demande également la neutralité carbone pour 2025 même si l’activiste lillois est réaliste : “C’est plus de la provocation, on sait que c’est impossible. Mais on met l’accent sur le fait que des mesures radicales doivent être prises.” Le mouvement veut aussi l’arrêt immédiat de la destruction des écosystèmes terrestres et marins. Pour finir, il souhaite la réparation de la démocratie grâce aux assemblées citoyennes, avec des “monsieur et madame Tout-le-monde“.

Car selon lui, en plus des écosystèmes, c’est bien la démocratie qui est en perdition : “C’est pour ça qu’on veut une assemblée citoyenne. On demande quelque chose de collectif et socialement juste.

Mais alors ça consiste en quoi cette action de samedi ? Et bien il s’agira ni plus ni moins d’un blocage d’espaces publics. Les lieux sont tenus secrets par notre contact, pour d’évidentes raisons. On sait juste que ça démarrera à 14 heures et que l’événement sera relayé sur leurs réseaux. Il y aura possibilité de prendre la parole et de s’exprimer librement à travers une assemblée populaire. Brigit conclut : C’est toujours plus efficace par la non-violence que par la violence.

Extinction Rebellion c’est quoi ?

Si vous ne connaissez pas encore Extinction Rebellion, sachez que toutes ces aspirations sont le fruit d’un réseau déjà bien implanté dans le monde. Extinction Rebellion a d’abord été une campagne de RisingUp!, un groupe d’activistes né en 2016 au Royaume-Uni. Ces derniers ont notamment bloqué cinq ponts londoniens, en novembre 2018. Le même mois, la version tricolore a pris le pli suite à l’appel international des voisins britanniques.

Des groupes locaux se sont formés progressivement, comme à Clermont-Ferrand, à Rennes ou à Lille, en mars 2019.

Pour plus d’infos, voilà le lien de la manifestation, ce 26 mars. On vous laisse avec le site web français d’Extinction Rebellion, la page Facebook de Lille et le compte Instagram.