Ce dimanche, rendez-vous à Lambersart pour une soirée burlesque, drag and queer

Dans Chill, Lille, Night Night

@bob zombie pics

Scroll par là

Vous avez bien lu : le Pink Pony Club, c’est une soirée où le burlesque rencontre la scène queer de Lille. Un show dantesque où des artistes performent pour le plus grand plaisir de vos yeux. La première édition a fait salle comble alors autant vous dire qu’il ne va pas falloir lambiner pour choper une place pour celle qui arrive ce 3 avril au Dancing de Lambersart.

Derrière le Pink Poney Club, on retrouve Bisou Belette et Bonnie Bee, deux noms que le monde du burlesque lillois connaît bien. “Je suis effeuilleuse depuis neuf ans et Bonny était mon élève“, confie Bisou Belette. Organiser un show, elles savent donc toutes les deux faire, pas de problème. Mais cette idée de marier plusieurs disciplines leur est venue beaucoup plus récemment.

Je suis moi-même queer, donc je baigne naturellement dans cette culture, continue Bisou Belette. Et en réfléchissant, on s’est très vite rendu compte que le drag et l’effeuillage allaient juste super bien ensemble.” Les deux filles activent alors leur réseau en ayant en tête de réunir des artistes à la fois locaux mais aussi internationaux pour composer un nouveau genre de spectacle baptisé le Pink Pony Club.

@bob zombie pics

La première représentation a eu lieu le 16 janvier dernier au Dancing de Lambersart. Et la salle était comble. Du coup, la deuxième édition s’est vite organisée dans la foulée. Ce sera le dimanche 3 avril, toujours au Dancing, avec un line-up aussi explosif que pailleté :

  • Tom de Montmartre (Paris)
  • Kiki Beguin (Paris)
  • Star Girl (Lille)
  • Clarabelle Fond de bouteilles (Lille)
  • Brigitte Pintade (Lille)

À l’heure où on écrit ces lignes, il reste moins d’une cinquantaine de places à 15€ pour deux heures de show. “On veut vraiment insuffler un esprit festif de liberté. Il y a bien évidemment un message politique derrière d’amour universel mais c’est avant tout un spectacle“, conclut l’effeuilleuse lilloise.

@bob zombie pics

Et si vous n’êtes pas dispo ce dimanche, séchez vos larmes : d’autres soirées Pink Pony Club vont suivre. À terme, le but est même de créer un vrai spot Pink Pony Club à Lille où Bisou Belette tatouerait tandis que Bonnie Bee vendrait des sextoys locaux et non genrés. Ça, ce serait pour le jour. La nuit, les shows burlesques, drag and queer reprendraient possession des lieux.

Pour choper votre place, c’est en ligne ici. Le prochain Pink Pony Club, c’est ce dimanche 3 avril de 19 heures à 22h30 au Dancing de Lambersart, au 296 rue de Lille.