La piscine de Lille-Sud ne devrait pas rouvrir avant fin mai

Dans Lille, Sueur
Scroll par là

On nage en eaux troubles à la piscine Plein Sud. Depuis août, les fermetures s’y multiplient à cause de soucis techniques alors qu’elle est la plus récente de Lille. Interrogée par La Voix du Nord, la maire de Lille annonce deux mois de travaux pour une réouverture espérée le 30 mai. Un délai long mais nécessaire au vu de la longue liste de défauts décelés. Ce qui a de quoi énerver la municipalité.

Lille-Sud restera sans piscine jusque fin mai, c’est officiel. Après une fin d’été et un automne ponctués de fermetures, la piscine Plein Sud commençait pourtant 2022 sur une bonne note : sa réouverture annoncée pour le lundi 3 janvier. Ceux et celles qui avaient noté “reprendre la natation” dans leurs bonnes résolutions étaient dans les starting blocks. Sauf que dès le lendemain, la voilà de nouveau contrainte de fermer pour de nouvelles analyses. Et elle n’a jamais rouvert depuis.

Car depuis fin août, des problèmes au niveau de la filtration de l’eau qui se fait ici par l’ozone, sont régulièrement relevés par les agents municipaux. L’eau des bassins verdit et la mairie de Lille a donc enchaîné les expertises et opéré des changements de vidanges de bassins pour résoudre le problème. Mais rien n’y a fait.

Selon La Voix du Nord, un audit a donc été réalisé et il serait plus qu’accablant. La liste des défauts constatés est quasi aussi longue que les travaux qui doivent être engagés pour espérer rouvrir la piscine le 30 mai prochain. Martine Aubry, la maire de Lille, ne cache pas sa colère et annonce au quotidien avoir porté l’affaire devant la justice. La ville demande des explications aux concepteurs de cette piscine mais aussi au prestataire des bâches tampons déjà dégradées dont l’étanchéité est à revoir.