À Aix-Noulette, la brasserie Saint-Germain mélange tradition et innovation dans ses cuves

Dans Article Sponsorisé, Bière, Lille
Scroll par là

Article sponsorisé @Brasserie Saint-Germain

Si vous vivez dans le Nord depuis un petit bout de temps, vous avez forcément croisé une Page 24 sur votre chemin. Une blonde très équilibrée mise au centre de la table dans les moments de convivialité. La bière sort des cuves de la brasserie Page 24 depuis 2003. Et en presque vingt ans, la famille houblonnée a bien grandi.

Quand Vincent et Stéphane Bogaert, deux frères Nordistes, ont lancé avec leur pote Hervé la brasserie Page 24, les gens les ont regardés avec des yeux ronds comme des culs de bouteille. Ça ne vous dit peut être rien, mais en 2003, lancer une brasserie artisanale quand tout le monde achetait sa bière par pack de douze en supermarché, c’était osé.

Mais les trois amis n’en démordent pas : les Nordistes savent aimer la bonne bière, celle faite avec passion et beaucoup de travail. Ils brassent une blonde qu’on vous a présentée plus haut. Pleine de profondeur et de caractère, une signature gustative unique. C’était gonflé, mais les brasseurs ne faisaient que commencer. Lorsqu’ils sortent une bière à la rhubarbe (réussie!), on voit alors toute l’étendue de la folie créative de la brasserie Saint-Germain.

Beaucoup d’années et de travail plus tard, Page 24 est une gamme qui a conquis le Nord, la France, et qu’on trouve dans plusieurs pays. La brasserie s’est doublée d’une distillerie (TOS), qui produit du genièvre, de l’eau de vie de bière et qui a sorti ses premières bouteilles de whisky il y a peu. Une réussite brassicole, quoi. “On ne court pas après les volumes, assure Vincent. On a un production de 15 000 hectos par an en comptant le moût de whisky. C’est déjà pas mal, mais on pourrait vouloir en faire beaucoup plus.

Vin d’orge et cream ale

Les brasseurs préfèrent s’amuser et innover. En 2013, ils ont lancé la gamme Black édition, qui explore les différents styles de bière. Et il y en a beaucoup : IPA, barley wine (vin d’orge, littéralement), strong ale, imperial stout, American wheat ale… La collection vous propose de découvrir le style de bière qui vous convient dans toute la richesse de sa palette aromatique.

Le dernier bon délire de la brasserie, on le doit a Charles, brasseur arrivé il y a deux ans dans l’aventure. Avec Stéphane, il a développé la Discovery edition, pour twister un peu les styles déjà bien explorés dans la Black edition. Du lactose et de la mûre dans une IPA, une imperial stout au malt tourbé, une ale pimpée au houblon Crystal… La brasserie continue d’innover et de chercher de nouvelles manières de faire de la (bonne) bière.

Vous trouvez de la Page 24 un peu partout dans la région, mais si vous voulez trouver une bière spéciale, vous pouvez vous faire un petit voyage à Aix-Noulette, à une quarantaine de minutes de Lille. La boutique est ouverte les mercredi, jeudi et vendredi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 19 heures, et le samedi de 9 heures à 12h30 et de 14 heures à 18 heures.

On vous laisse aller faire votre marché sur le site de Page 24.

Article sponsorisé @Brasserie Saint-Germain