Ce jeudi, l’asso Buveuses de Bières trinque à l’ouverture de son antenne lilloise

Dans Bière, Lille
Scroll par là

C’est bien connu : les femmes aiment la bière légère, un peu sucrée. Ou les bières aux fruits rouges, tiens. Et en fait, elles préfèrent même le vin blanc moelleux ou le rosé. Si vous faites partie des gens qui ne sont pas tout à fait d’accord avec ça, la toute nouvelle asso Buveuses de Bières est là pour vous servir (une bien fraîche).

Ça devrait aller de soi : on peut n’avoir aucun attribut sexuel masculin et adorer déguster une bière brune, une triple, voire même, dingue, une quadruple. Les boissons ne sont pas supposées être genrées, même si dans les faits, on est quand même sur une petite base de préjugés. C’est en tout cas ce que se sont dit les trois fondatrices de l’asso Buveuses de Bières. “Elles sont toutes les trois zythologues, raconte Mathilde Canales, Buveuse lilloise. Elles avaient le souhait de créer une asso pour les amatrices de bière, pro ou non, et d’échanger sur la bière en non-mixité choisie.” Car oui, pour rejoindre le gang, il faut être une femme.

L’objectif est de proposer un espace sécurisant de partage autour de la bière, poursuit Mathilde. C’est un milieu qui est encore très masculin, beaucoup de femmes se sont retrouvées dans des situations où il n’y avait pas de bienveillance dans la dégustation.” Au démarrage de l’asso au début de l’année 2022, les fondatrices questionnent leurs membres sur le choix de non-mixité. “On avait vu qu’il y avait encore beaucoup de remarques sexistes dans ce monde.

“Pas de #MeToo de la bière”

Mathilde tient à rester claire, cependant : “Les membres sont toutes certainement dans une démarche féministe, mais l’asso n’a pas du tout de vocation à être un lieu de revendication. On ne va pas faire un #MeToo de la bière, on ne fera pas de politique, on n’a pas l’intention de taper sur les mecs quand on se réunit.Juste de déguster de la bière dans un environnement safe et libre.

Ce jeudi, l’asso lance l’installation de ses antennes locales dans sept villes en France. À Lille, la soirée se passera chez La Biche et le Renard, bar du Vieux-Lille.On voulait un endroit qui soit co-géré par une femme qui a cette sensibilité bière. Et le bar correspond à nos valeurs.” L’asso a rédigé une charte (safe place, inclusivité, respect de chacun·e…) que les lieux qui accueillent des événements s’engagent à respecter. Dès 19 heures, vous pourrez discuter avec les membres lilloises de l’asso, poser vos questions et vous laisser convaincre de les rejoindre.

Tout est à construire, annonce Mathilde. “On va proposer régulièrement des événements locaux, des visites de brasseries, des dégustations, des rencontres avec des brasseuses.” Et de temps à autre, les membres pourront participer à des dégustations de bières en ligne avec des Buveuses de toute la France. “On veut vraiment ouvrir l’asso à tout le monde, assure Mathilde. On n’est pas obligées d’être des connaisseuses de bière, on peut juste être amatrices ou s’intéresser au monde brassicole. Il y a aussi des femmes qui pensent qu’elles n’aiment pas la bière, parce qu’elles n’ont pas encore trouvé celle qui va leur convenir.

Pour rencontrer Buveuses de Bières à Lille, rendez-vous à La Biche et le Renard, 14 rue de Gand, dès 19 heures ce jeudi. L’entrée est gratuite. L’asso a un site internet, une page Facebook et un compte Insta. Adhérer à l’asso vous coûtera 15 euros par an.