La consultation sur l’avenir de l’avenue du Peuple-Belge va être prolongée

Dans Dans la rue, Lille
Scroll par là

Depuis le 2 mai, les habitant·es de Lille, Lomme et Hellemmes peuvent voter pour l’un des quatre projets proposés par la ville de Lille sur le futur de l’avenue la plus connue du Vieux-Lille. Sauf qu’il faut un code pour voter et que ce dernier n’est pas forcément arrivé en temps et en heure dans toutes les boîtes aux lettres. Conséquences : la ville a décidé de rallonger la consultation jusqu’au 6 juin.

Officiellement, les habitant·es avaient jusqu’au 23 mai pour s’exprimer sur les différents projets proposés par la ville. Mais ils devaient aussi officiellement recevoir leur code pour voter en ligne (ou en mairie de quartier) les 29 et 30 avril. Ce qui a rarement été le cas dans les faits. “Il y a eu des retards d’un peu plus d’une semaine, dans l’envoi des courriers avec notre prestataire, explique Sébastien Duhem, adjoint municipal délégué à la participation citoyenne. Avec ce décalage et le pont de l’Ascension qui arrive, on a décidé de prolonger la consultation de deux semaines.

Les Lillois·es auront donc jusqu’au 6 juin pour aller se renseigner et voter pour leur projet préféré sur l’avenue du Peuple-Belge (notre article sur le sujet c’est ici et le détail des propositions est à retrouver sur le site de la mairie de Lille). Selon l’adjoint au maire, “plus de 9 000 personnes ont d’ores et déjà voté“. Et même si on ne peut encore savoir si l’une des quatre options caracole déjà en tête, Sébastien Duhem réaffirme que “peu importe le scénario choisi par les votes, ce sera vers celui-là qu’on s’orientera.”

Pour rappel, la condition sine qua non pour voter est d’être inscrit·e sur les listes électorales d’une des trois communes et d’avoir reçu votre code pour voter sur une plateforme en ligne sécurisée. Vous pouvez très bien aller vous inscrire sur les listes en ce moment. Ou, si vous ne pouvez pas vous inscrire car vous n’avez par exemple pas la nationalité française, vous pouvez aussi aller dans votre mairie de quartier et voter en présentant un justificatif de domicile de moins de trois mois.

Une fois les résultats connus (avant l’été), il faudra continuer à travailler sur le projet, lancer les études, les phases de concertation… Bref, peu importe le scénario choisi, il faudra quoi qu’il arrive encore attendre plusieurs années pour voir les travaux démarrer.