Rue Nationale, le Printemps a ouvert l’Endroit, son nouveau concept-store hybride

Dans Article Sponsorisé, Chill, Lille
Scroll par là

Article sponsorisé @Le Printemps

Le Printemps continue sa transformation avec panache. Après le changement d’identité visuelle, de look et sa métamorphose en lieu de vie et d’événements, le grand magasin historique continue sa mue, avec cette fois-ci l’ouverture d’un nouveau concept-store, dénommé “L’Endroit”. En trois mots : luxe, cool et genderless.

Déjà en mars, le grand magasin de la rue Natio a agréablement surpris avec son premier festival avec DJ set, bar à bonbecs et barbes à papa et son ensemble d’animations. Un event bien fat, qui a permis de mettre en avant le renouveau du lieu, avec son mojo plus lifestyle, son envie d’en faire un véritable lieu de vie et son look plus green et plus artistique (deux œuvres de Vincent Lelièvre décorent désormais ses murs).

Une vingtaine de marques

Et vous vous en doutez, ce n’était que le début. La preuve avec une nouvelle transformation ce vendredi 3 juin : l’ouverture de son concept-store au nom simple et efficace, l’Endroit. “Parce que c’est l’endroit où il faut être“, s’amuse Emmanuel Verdin, le responsable marketing.

Givenchy, Jacquemus, Courreges, Zimmermann, Valentino, Anissa Kermiche, Chloé… Sur une surface de 300 mètres carrés, se mêlent chaussures, vêtements, accessoires mixtes (sacs, bijoux et autres), céramiques ou encore bougies de plus d’une vingtaine de créateur·rices et designers. “On va de l’objet au prêt-à-porter de luxe, à travers une sélection exclusive qui va de trente à des milliers d’euros“, continue-t-il.

Un lieu inclusif et lifestyle

Le tout dans un décor brut et avant-gardiste, avec des murs blancs stylisés, des présentoirs en bois massifs et en marbre, un long tapis aux vagues bleutées et un sol hybride. “Nous avions la volonté d’utiliser le plus possible de matériaux bruts ou recyclés, avec le moins de gaspillage possible des matières comme on peut le voir sur le sol qui mélange le nouveau et l’ancien“, explique Emmanuel Verdin.

Et côté rangement, on part sur quelque chose d’ingénieusement destructuré, où les rayon homme et rayon femme n’existent tout simplement pas. “L’objectif est de proposer aux client·es une expérience d’achat inclusive, genderless, inspirante et généreuse“, continue le responsable marketing.

Et après avoir flâné dans le concept-store pour trouver la pépite improvisée à (s’)offrir, rien de tel qu’une petite pause devant un café, n’est-ce pas ? Et pour ça pas besoin d’aller bien loin, étant donné qu’un bout du concept-store, près des portes menant à la rue Nationale, il y a un petit bar de café Méo, qui propose plusieurs types de boissons caféinées, sur place ou à emporter.

Le concept-store l’Endroit est au rez-de-chaussée du Printemps, au 39-45 rue Nationale à Lille. Plus d’infos sur le site du grand magasin.

Article sponsorisé @Le Printemps