Friche Gourmande cherche nouveau lieu cool à retaper dans la métropole lilloise

Dans Chill, Food Porn, Lille
Scroll par là

Ils en ont déjà ouvert trois, alors vous pensez bien qu’une quatrième n’a rien pour leur faire peur. Philippe et Guillaume, les deux patrons de la Friche Gourmande de Marcq (mais aussi de Toulouse, oui), cherchent à faire une petite soeur aux deux grandes.

Philippe démarre direct : “On ne veut pas faire une multinationale.” Maintenant qu’on est rassuré·es, on va pouvoir parler de l’objet de la conversation. Lui et Guillaume, qui ont créé le concept de Friche Gourmande – d’abord à Fives Cail, puis à Marcq-en-Barœul, et désormais à Toulouse -, se chauffent pour trouver un nouveau lieu dans la métropole lilloise où répandre le chill sans chichi qui a fait leur succès.

Aujourd’hui, ça fait sens pour nous de chercher un nouveau site, résume juste Philippe. On veut quelque chose d’atypique, rien de neuf ou de récent. Une ancienne usine, une vieille friche, un garage, ça peut même être un hangar d’avion près d’un aérodrome.

Tout est à faire, assure-t-il. “On a pas mal de schémas possibles : ça peut faire entre 500 et 2000m2, avoir un peu de bâti, au moins pour nous abriter quand il pleut, ça doit être accessible, mais pas forcément visible.” Vu le passé industriel de la métropole lilloise, les deux patrons ont le choix. “On ne cherche pas forcément sur Lille, mais plutôt première et deuxième couronne. De Tourcoing à Loos, de Villeneuve-d’Ascq à Lomme.” Il met juste une condition : “On ne cherche pas dans les quartiers attractifs, on préfère les quartiers mixtes, où on pourra développer un vrai tissu local“.

Même ADN

Une fois le lieu trouvé, Guillaume et Philippe y appliqueront la même recette magique. “On fera venir les restos du coin, et on animera le lieu avec beaucoup d’événements, des marchés, des blind tests, des concerts. On gardera le même ADN, simple et convivial.” Pour le moment, quatre projets sont à l’étude, confie le co-patron. Mais rien n’est fait, tout est à faire. D’ailleurs, la Friche Gourmande va être renommée “La Friche”, pour l’occasion, et s’offrira une nouvelle identité visuelle au passage. On n’accueille pas un nouveau membre dans la famille tous les jours.

S’ils peuvent voir aussi loin, c’est parce que la Friche Gourmande de Marcq est une jolie réussite. “On a eu bien sûr une période d’instabilité avec le Covid, commente Philippe. C’était dur psychologiquement de s’adapter chaque semaine aux nouvelles restrictions sanitaires. Mais ça a très bien repris. On a fait un bon hiver, et avec les beaux jours, on est complets tous les soirs.” Et c’est ce qu’il aime dans son gros bébé de 1500m2. “J’y travaille beaucoup la journée, où c’est plus calme, et je me dis : ce soir ce sera plein, il y aura du monde partout et il y aura une bonne ambiance. C’est ce que j’adore sur ce site.

Si vous avez des suggestions pour la future installation (vous connaissez un entrepôt à vendre, vous voulez une Friche Gourmande près de chez vous…), n’hésitez pas à en faire part à Philippe et Guillaume via les réseaux sociaux : Facebook ici et Instagram là.