RamDam, le bistrot du Théâtre du Nord, ferme ce samedi

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Depuis septembre dernier, c’était l’équipe de Tamper! qui gérait cette chouette adresse cachée au grand jour. Mais l’aventure s’arrête ce samedi : Tamper! va se concentrer sur son activité de traiteur et pour éviter de se disperser, fait le choix de fermer RamDam.

On pouvait y boire un excellent café, déguster une pâtisserie faite maison (et le jour-même), mais aussi déjeuner et dîner, avant le pestacle du soir, ou pendant si on n’avait pas de ticket. « Ça nous a beaucoup plu de gérer cette concession », raconte Marie-Sophie, la copatronne. Mais aujourd’hui, elle et Germain ont d’autres plans.

« On tient Tamper! depuis 2014 dans le Vieux Lille, et on a toujours eu une activité de traiteur en parallèle, pour tous : les particuliers, les pros, les restos… On a envie de se consacrer au développement de cette activité là. » À ce stade, gérer trois activités distinctes en même temps, c’est se disperser pour le couple. « On fait le choix d’arrêter RamDam, donc. »

Ce n’est pas à ses yeux une mauvaise chose : « RamDam a prouvé à Audrey et Manon, qui le tenaient, qu’elles peuvent travailler ensemble. Elles vont bientôt ouvrir un resto dans la métropole lilloise. » De leur côté, Marie-Sophie et Germain vont développer à fond leur activité de traiteur. On retrouvera notamment leurs pâtisseries dans une enseigne de Burgers bien connue dans le coin (on sait mais on dit rien parce que c’est du off pour le moment).

Quant à RamDam, vous avez jusqu’à ce samedi pour en profiter. Pas de fermeture en fanfare, pas de grosse fiesta pour retourner le lieu une dernière fois. Un dernier jour comme tous les autres, fait de sourires et de bon manger.

Et Marie-Sophie tient à rassurer les habitué·es du lieu : « le Théâtre du Nord n’a pas l’intention de le laisser vide. Il y aura un repreneur en septembre, c’est leur volonté. » Il y a des intéressé·es, reste à conclure.

On vous laisse aller faire un dernier tour chez RamDam, Grand-Place, dans le hall du Théâtre du Nord d’ici samedi.