A Fives-Cail, food-court, tiers-lieu et micro-brasserie vont démarrer leurs travaux

Dans Dans la rue, Lille
Scroll par là

Après une grosse pause imposée par la pandémie et ses conséquences sur le secteur du bâtiment, l’ancienne usine Fives-Cail continue doucement sa mue en nouvel écoquartier. Le chantier gigantesque de la phase 1 est sur la fin tandis que les contours de la phase 2 se dessinent. On vous fait un gros point d’étape.

Ça fait un bail qu’on n’avait pas fait le point sur l’avancée de l’énorme chantier de Fives-Cail. L’aménagement a pris du retard depuis 2020 mais on commence doucement à voir arriver la fin de la première phase de métamorphose. Logements, bureaux, cours et autres bâtiments sont déjà sortis de terre et accueillent déjà du monde. Il ne manque plus que le lancement de quelques derniers chantiers avant de passer à la phase 2 qu’on vous détaille plus bas.

Les derniers travaux de la phase 1

On va se concentrer ici sur ce qui va certainement faire la joie autant des Fivois·es que des Lillois·es et Hellemmois·es d’à côté : la food, la bière et le sport.

  • Chaud Bouillon toujours chaud bouillant ?

On n’a plus vraiment de nouvelle de Petite Lune, exploitant des halles gourmandes et du fameux food-court Chaud Bouillon qui devait y ouvrir à l’hiver 2020. “Mais rassurez-vous, c’est toujours le même exploitant et les travaux doivent démarrer bientôt“, assure Martine Aubry, la maire de Lille lors d’un point presse organisé à Fives-Cail ce 27 juin. Les conséquences de la crise sanitaire sur le monde de la restauration sont mis en avant pour expliquer ce retard qui se compte désormais en années.

“Ils doivent débuter leurs travaux à la rentrée et on espère une ouverture courant 2023“, ajoute Sébastien Duhem, président du conseil de quartier de Fives. On va attendre patiemment d’arriver à joindre Petite Lune et dégoter plus de détails sur ce food-court avant de vous en dire plus.

Mais d’ici quelques mois, la halle F6 devrait donc accueillir une foule de gourmand·es puisque Chaud Bouillon, c’est aussi une cuisine commune, un incubateur culinaire et une ferme urbaine qui ont tous déjà commencé à prendre leurs quartiers.

  • LaLOCO démarre

Juste en face de Chaud Bouillon, le long du passage de l’Internationale et à côté du lycée hôtelier international, LaLOCO est aussi dans les starting-blocks. Ce projet participatif de tiers-lieu porté par les habitant·es du quartier prévoit un café citoyen, des magasins bio de produits locaux et surtout des espaces entièrement destinés à l’économie sociale et solidaire. Les travaux doivent démarrer dès cet été et la ville espère une ouverture d’ici fin 2023.

Crédit Mirage / Architecte Atelier 204
  • Micro-brasserie, loisirs et micro-pousses

Au bout du passage de l’Internationale, on atterrit sur le cours Jean-François Cail où la longue halle G1 va aussi entrer en travaux cet été. Avec ses trois niveaux, elle va pouvoir accueillir plus d’une activité en son sein :

  • au rez-de-chaussée, une micro-brasserie de bière artisanale avec dégustation sur place (on vous filait plein de détails ici)
  • au niveau intermédiaire, des salles dédiées au sport et au bien-être avec notamment de quoi faire du yoga, du pilates mais aussi se poser sur la future terrasse suspendue
  • sous les toits, des serres agricoles qui produiront des micro-pousses

Les travaux ne débuteront quoi qu’il arrive pas avant les fêtes de Fives de début juillet puisqu’il faudra utiliser et occuper le cours Jean-François Cail pour les travaux.

Et après ?

Après tout ça, ce sera à la partie sud de l’ancienne usine d’entamer une transformation. Les chantiers de démolition sont prévus pour 2023 mais on peut déjà vous expliquer ce qui se prépare.

  • Un parc de 5 hectares

À cheval sur Hellemmes, un parc de 5 hectares va naître dans le quartier. Il démarrera dès la halle Saint-Louis (qui va conserver uniquement sa structure) et s’étendre jusqu’à la rue Dordin de Hellemmes en reprenant la plaine des Métallurgistes. La rue Philippe-Lebon va, elle, disparaître pour éviter de couper cet espace en deux par un flux automobile.

@Ville-de-Lille

Des ateliers de concertation autour de ce futur parc vont d’ailleurs se dérouler tout au long de l’année 2023. Vous pouvez dès à présent envoyer un mail à fivescail@soreli.fr pour être tenu·e au jus des dates et lieux de ces ateliers. Le début du chantier est prévu quant à lui pour fin 2024/début 2025, tout comme celui de la nouvelle piscine intercommunale…

  • Une piscine hellemmo-fivoise

C’est l’autre grand projet de cette phase 2 : une nouvelle piscine au cœur du nouveau quartier qui doit remplacer celles de Fives et Hellemmes. Elle se situera entre le passage de l’Internationale et le nouveau parc et comprendra :

  • un bassin de 33 mètres avec huit lignes d’eau
  • un autre bassin de 250m plus axé apprentissage et loisir
  • un espace pour les plus petit·es

La ville table sur une livraison courant 2026. “C’est espéré mais rien n’est moins sûr“, ajoute Sébastien Duhem qui préfère désormais rester prudent.

Une résidence étudiante à proximité du métro, plus de 400 logements (à Fives mais aussi côté Hellemmes) et un grand parking de 600 places sont aussi annoncés sur cette phase 2. On vous laisse vous rendre juste ici si vous voulez en savoir plus.