En septembre, un ciné-concert électro va ambiancer la place de la République de Lille

Dans Chill, Culturons-nous, Lille

@Rencontres Audiovisuelles

Scroll par là

Ce samedi 17 septembre, le traditionnel Festival International du Court Métrage débarque sur la place de la République, juste en face des Beaux-Arts, pour y installer un écran géant. L’objectif ? Vous faire mater “Poo poo pee doo” un film sur Betty Boop pendant que le compositeur Thibault Cohade sera aux platines. Un ciné-concert électro gratos où on pourra se déhancher ou se poser dans un transat, au choix.

Cette année, le Festival International du Court Métrage et la Fête de l’anim’ fusionnent pour devenir un seul et même événement lillois au format XXL. Du 16 au 25 septembre 2022, vous allez retrouver tous vos rendez-vous préférés comme la Nuit de l’animation, le Marathon du Court ou encore le Ciné-Soupe. On reviendra vous filer la prog’ complète dès que la billetterie sera ouverte début septembre.

@Rencontres Audiovisuelles

Mais en attendant, parlons du petit nouveau qui vient s’ajouter à cette riche programmation…

Poo poo pee doo à Répu’

Car même si on retrouve les incontournables, les Rencontres Audiovisuelles (qui s’occupent d’organiser le festival) avaient aussi des envies de nouveautés. “On part vraiment sur une nouvelle formule, explique Carmen qui bosse aux Rencontres. On a l’habitude de faire des diffusions de courts-métrages à l’arrière des Beaux-Arts, et il y en aura toujours. Mais pour ce nouveau ciné-concert, on passe devant le musée.”

Un écran géant sera donc installé face au Palais des beaux-Arts le 17 septembre prochain. Comme on sera place de la République, l’espace sera entièrement ouvert et chacun·e pourra venir se poser gratuitement devant pour profiter du ciné-concert. Dès 20 heures, un film avec l’héroïne Betty Boop sera projeté tandis que Thibault Cohade, compositeur français de musiques de films, jouera en live la musique du film un brin électro.

Les Rencontres Audiovisuelles prêteront (contre caution) des transats pour se poser face à l’écran et aux platines. “Mais le but, c’est aussi de faire bouger les gens avec la musique“, confie Carmen. Du coup, si vous savez que la musique électro a le pouvoir de vous faire frétiller, autant rester debout et profiter du ciné-concert en vous déhanchant en rythme pendant une petite heure.

Rendez-vous le 17 septembre (20h30), Place de la République face au Palais des Beaux-Arts.