Tok’ici, le nouveau café-cantine citoyen des Bois-Blancs

Dans Ch'est bieau, Food Porn, Lille
Scroll par là

L’ancien bar-tabac Chiquito du quartier des Bois-Blancs à Lille est depuis la rentrée devenu le Tok’ici. Un café-cantine géré par une coopérative composée en majorité d’habitant·es du quartier. Un nouvel endroit chaleureux fait de récup’ pour le mobilier, de produits frais et locaux pour la cuisine et de bières de micro-brasseries du secteur pour les tireuses.

Dis, j’ai ça pour la terrasse : ça vous intéresse ou je reprends ?” Ça, c’est Julie qui arrive avec un petit meuble dont elle n’a plus besoin et qu’elle propose à ceux et celles qui bossent ou sont assis·es à la terrasse du Tok’ici cet aprem là.

Car ici, tout un chacun peut donner son avis, peut proposer des idées. “Ce café, c’est une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) , nous explique Juan derrière le bar. Ça veut dire que tout le monde peut devenir associé·e s’il le souhaite et que tout le monde a une voix, peu importe ce qu’il a apporté dans la société.” Ils sont d’ailleurs 70 à être déjà entré·es dans la SCIC, la grande majorité étant des habitant·es du quartier. Voilà l’essence de ce nouveau lieu citoyen et participatif où il fait déjà bon vivre. Et boire. Et manger.

Manger. Boire. Discuter.

C’est qu’il a fallu à l’asso derrière le projet pas mal de patience avant de voir ce rêve se concrétiser. Ce collectif d’habitant·s, baptisé pourtant Au plus Vite, cherchait depuis des années un lieu à investir pour faire vivre son quartier. Début 2021, une opportunité comme il ne s’en présente qu’une fois s’offre à lui : le bar-tabac Chiquito est à reprendre. Il est situé rue des Bois-Blancs, au cœur du quartier, et possède un immense potentiel.

Pendant toute l’année 2021, l’asso se démène pour présenter un dossier de reprise et réussit à l’automne à décrocher le bail. Près de dix mois de travaux vont suivre où “chacun est venu mettre sa touche“, sourit Juan. Résidant lui aussi aux Bois-Blancs, ce reconverti dans la cuisine itinérante est désormais celui qui tient les manettes du lieu en tant que président de la coopérative.

Une petite équipe salariée est en train de se constituer autour de lui pour faire du Tok’ici un spot où on peut prendre son café le matin ou manger un plat fait-maison, simple et goûtu le midi (avec toujours une option végé et bientôt vegan). L’aprem, on peut aussi débarquer se prendre une douceur sucrée pour bosser ou juste chiller. Le soir, il y a des choses à grignoter et des bières du coin à siroter.

Le but est aussi que l’endroit devienne un tiers-lieu où des gens organisent des ateliers ou juste se réunissent. À l’étage, un petit coworking devrait même voir le jour d’ici un an.

Le Tok’ici, c’est au 173 rue des Bois-Blancs. C’est ouvert du lundi au samedi mais les horaires sont encore en train d’être testés. Pour le moment, on est sur du 8h30-18h le lundi, 8h30-22h mardi et mercredi et 8h30-minuit du jeudi au samedi. On vous quitte avec la page Facebook et le compte Insta .